Home Dossiers Le repos du guerrier

Le repos du guerrier

DR Orbea

Et voilà, la saison s’achève ! Le mois de novembre est là, et avec lui les jours raccourcissent et les températures chutent. Autant de raisons de prendre le temps d’effectuer le point sur la saison passée, tant sur le plan des résultats qu’au niveau du physique. C’est aussi une période propice pour se reconstituer, panser les petits bobos que l’on avait mis de côté durant la saison et se changer les idées. Car si le VTT est une passion, il est toujours intéressant d’effectuer un break pendant la saison creuse. Certes, il n’est pas question de tout arrêter afin de s’épargner une reprise trop fastidieuse en janvier. Mais il serait de bon aloi de coupler la sortie dominicale avec d’autres plaisirs tout en prenant soin de soi.

Sur ce dernier point, l’intersaison est la période idéale pour effectuer quelques bilans de santé, pas forcément en rapport direct avec votre pratique sportive, mais ayant néanmoins leur importance : bilans ophtalmologique, dentaires, ORL pour ceux qui souffrent d’occlusion nasale chronique, et pneumologique voire même podologique (chez un podologue du sport) et dermatologique pour les personnes souffrant de nodules et autres kystes. On le voit, il y a de quoi s’occuper durant cette période de calme, en espérant que les rendez-vous ne soient pas trop compliqués à obtenir dans votre région. Il est également possible de passer un test d’effort afin de déterminer sa fréquence cardiaque maximale, sa PMA et VO2 Max et éventuellement le taux de lactate et la puissance maximale que vous êtes capable de fournir.

Cette période peut également être mise à profit pour travailler les étirements et les assouplissements. Pour les réaliser le plus parfaitement et efficacement possible, il est recommandé de prendre des conseils auprès d’un kinésithérapeute. Cette recommandation est d’autant plus importante que des étirements réguliers vous permettront d’acquérir une plus grande amplitude articulaire. De retour sur le VTT, le mouvement sera donc plus fluide et plus souple. Pour une reprise en pleine forme au mois de janvier, prévoyez quotidiennement 5 à 15 minutes d’exercice d’assouplissement !

Durant cette période, n’hésitez pas à vous bichonner comme vous le feriez pour votre monture. Pourquoi ne pas s’offrir une petite semaine en thalasso ? C’est le cycliste Louison Bobet qui a été un des premiers sportifs à mettre en évidence ses bienfaits dans le cadre de la récupération après un accident de voiture : l’eau de mer contenue dans les bains est riche en sels minéraux (potassium, calcium, magnésium, brome, sulfate, carbonates…), ce qui lui confère des vertus propices à l’accélération du processus de récupération. Ainsi, tous les soins à base d’eau et d’éléments marins vont apporter à l’organisme les doses idéales de sels minéraux, vitamines et oligoéléments. Mais l’eau seule ne suffit pas ! Le climat marin a son importance : respirer l’air marin, riche en ions négatifs, recharge l’organisme. Les ions calcium consolideront donc les os pendant que les ions potassium nourriront les muscles. De quoi régénérer l’organisme après une saison VTT épuisante ! Certains centres comme Thalassa Sea & Spa se sont spécialisés dans les séjours thalasso pour sportifs. Ils associent les conseils d’un coach sportif, le suivi nutritionnel et les soins de thalasso personnalisés. Alors, durant l’intersaison, prenez soin de vous pour repartir au meilleur de votre forme physique et psychologique au début du mois de janvier.