Home Dossiers Les épices du sportif

Les épices du sportif

L’alimentation joue un rôle essentiel dans la vie des sportifs. De son équilibre dépend le bien-être et les performances. Pourtant, il arrive que, malgré toute l’attention portée à la diététique, on soit victime de coups de mou…

Plusieurs raisons à ces phases de moins bien : une météo changeante qui oblige l’organisme à des adaptations permanentes, une période de surentraînement mal gérée, des blessures à répétition… Si le repos devient alors indispensable, il est possible d’accélérer le retour en forme en saupoudrant ses petits plats d’épices et d’herbes aromatiques aux vertus thérapeutiques. En effet, ces produits sont, pour nombre d’entre eux, de très puissants antioxydants. En ajouter régulièrement dans ses plats assure une bonne protection contre des maladies telles que le diabète, l’arthrite, la dégénérescence maculaire, la maladie d’Alzheimer… L’autre atout majeur des épices et herbes aromatiques provient de leur capacité à accélérer la combustion des graisses en stimulant le métabolisme. Ce phénomène est dû au fait que la plupart d’entre elles sont thermogéniques grâce, entre autres, à leur forte teneur en nutriments. Parmi les épices que l’on trouve sur les étals de nos épiciers, sept d’entre elles sont particulièrement adaptées aux sportifs. Il s’agit de la cardamone, du gingembre, de la cannelle, de la réglisse, de la badiane, du curcuma et du clou de girofle. En ce qui concerne les herbes aromatiques, on s’arrêtera principalement sur le basilic et le romarin. Nous allons rapidement détailler ci-dessous les propriétés de tous ces produits.

Le curcuma, piment jaune-orangé, est reconnu comme étant un puissant anti-inflammatoire au même titre que le paracétamol par exemple, la toxicité en moins. Mais la curcumine, principal ingrédient actif de cette épice, aide à ralentir le développement de la maladie d’Alzheimer et à récupérer après des AVC. C’est aussi une épice au fort pouvoir anti-cancéreux. Utilisé en association avec le poivre noir, il sera encore mieux absorbé pas l’organisme.

La badiane, reconnaissable à sa forme en étoile est une épice d’Asie. Elle possède des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et antispasmodiques. Mais c’est aussi une épice très utile en cas de coups de stress, de fatigue et de baisse de moral. On l’utilisera dans l’eau de cuisson des pâtes ou du riz pour en tirer toute la quintessence.

De son côté, la réglisse, plante qui pousse dans un sol riche et humide, contient entre autres de la glycyrrhizine. Cette substance possède des qualités respiratoires (idéal pour le traitement de l’asthme) et anti-inflammatoires. Elle possède également un fort pouvoir rassasiant, idéal lorsque l’on souhaite retrouver son poids de forme. En revanche, une consommation excessive peut occasionner de l’hypertension ! Il est possible d’un mettre un peu dans les desserts, à moins que vous ne préfériez mâchouiller de temps à autre un bâton.

La cannelle est l’une des épices contenant le niveau le plus élevé d’antioxydants, idéal pour lutter contre les radicaux libres. Elle est également recommandée pour soulager la douleur et la raideur dans les muscles et les articulations. Mais elle est aussi très efficace pour aider à stabiliser les niveaux de sucres dans le sang tout en améliorant la circulation sanguine et donc, par la même, la contraction musculaire. Energisante et tonique, cette épice est recommandée en cas de surentraînement, de coups de fatigue et de manque de motivation. Elle peut s’utiliser de multiples manières : en infusion avec du miel, dans des gâteaux ou des compotes.

Le gingembre est également une épice riche en propriétés anti-inflammatoires. Autant dire qu’il est très efficace pour combattre les radicaux libres. Il contribue aussi à réduire les douleurs d’origine musculaire et à réduire les coups de fatigue. C’est également un remède apaisant pour les maux de gorge grâce à ses propriétés antivirales.

La cardamone est une épice un peu plus méconnue que les précédentes, mais elle peut très facilement s’utiliser en cuisine pour parfumer du riz, des boulettes de viande, des omelettes ou même des gâteaux. Elle donne un coup de fouet lorsqu’on se sent fatigué ou un peu déprimé après une mauvaise sortie à VTT. Et en hiver, elle réchauffe l’organisme en cas de refroidissement.

Les clous de girofle contiennent de forts ingrédients antiseptiques et germicides qui aident à combattre les infections et à soulager des problèmes digestifs sous forme de tisane après y avoir ajouté un peu de miel pour en atténuer le goût très fort. Les clous de girofle aident également à se prémunir contre le rhume et autres infections hivernales. On l’utilisera alors sous forme d’huile essentielle. Mais attention au surdosage, cette épice pouvant se révéler allergène.

En ce qui concerne les herbes aromatiques, le basilic est reconnu comme étant un anti-inflammatoire très efficace. Par ailleurs, c’est une excellente source de bêta-carotène, puissant antioxydant. C’est également une excellente source de vitamine K, calcium et magnésium, ce qui est bon pour le squelette, mais aussi de fer, vitamine C et potassium. On peut l’utiliser frais ou séché, sans modération.

De son côté, le romarin contient des ingrédients actifs qui sont de puissants antioxydants ainsi que des anti-inflammatoires. Il est également connu pour renforcer le système immunitaire, améliorer la circulation et lutter contre les problèmes respiratoires tels que l’asthme. Il prévient également le cancer du côlon, de l’estomac, du sein et du poumon. Il serait dommage de s’en priver !

Alors n’hésitez plus et mettez des saveurs dans vos plats. Votre organisme vous dira merci et vos performances s’en ressentiront.