Accueil ESSAIS GT eVerb Current : La bonne surprise !

GT eVerb Current : La bonne surprise !

Alors que la plupart des fabricants choisissent d’entrer dans le segment du VTTAE par le haut de gamme, GT a pris le pari (osé !) de lancer une plate-forme accessible et abordable. Et vous savez quoi ? Ça marche !

DR. B. Lacoste

Prix : 3 499 € | Poids : 21,8 kg en taille M sans pédales | Déb. av.  : 120 mm | Déb. ar. : 120 mm

A 3 500 €, on peut généralement s’offrir un bon VTTAE semi-rigide… mais guère plus. Il y a bien quelques marques comme Giant ou Lapierre qui commencent à proposer des tout-suspendus dignes de ce nom en prix d’appel, mais il faut bien reconnaître qu’ils ne courent pas les rues et que leur équipement n’est pas toujours adapté aux contraintes engendrées par l’ajout d’une motorisation. Le petit dernier à se lancer dans l’aventure, c’est GT. L’illustre marque américaine propose enfin un tout-suspendu avec motorisation à son catalogue pour 2018… et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est plutôt original !

Abordable !

Généralement les marques choisissent de développer un nouveau châssis en se fixant d’abord comme objectif le segment haut de gamme. Chez GT, on a pensé différemment en travaillant sur un cadre tout-suspendu abordable développé autour de l’excellente motorisation Shimano Steps E8000. On ne peut que saluer l’initiative, puisqu’au final le eVerb sort en magasin dans deux versions carrément bien placées niveau tarif. Le Current en prix d’appel est proposé à “seulement” 3 499 €. Autant vous dire qu’il n’a pratiquement pas de concurrent ! Esthétiquement, le coup de crayon de GT divise : l’architecture du cadre surprend, le placement de l’amortisseur arrière interpelle. Mais c’est surtout au niveau de l’intégration que ce GT déçoit. D’abord, il y a la grosse batterie Shimano qui trône fièrement sur le tube diagonal. On a vu plus sexy. Et puis il y a ce passage des gaines et des câbles, pas franchement optimisé. Heureusement que la déco rattrape le tout et apporte au eVerb une petite touche racée qui n’est pas sans nous déplaire. Et n’oublions pas que nous sommes quand même face à un produit vendu à moins de 3 500 € et que la comparaison face à des machines vendues au double voire au triple de ce prix de vente est un peu trop facile ! Vous vous doutez bien que pour proposer un tout-suspendu monté avec un moteur plébiscité comme le Steps E8000, GT a dû faire quelques concessions au niveau de l’équipement. Cela commence par la fourche RockShox Reba RL, qui n’a pas grand-chose à faire sur un VTTAE. On la retrouve généralement sur des VTT milieu de gamme en cross-country ou randonnée sportive, où elle remplit honorablement son rôle. Sur une machine dont le poids dépasse les 21 kg, c’est une autre histoire. Ce n’est pas le produit qui est en cause, mais plutôt le choix du chef produit de GT de l’avoir choisie sur un électrique, alors qu’elle n’est absolument pas prévue pour cet usage. Le reste de l’équipement est du même acabit : que ce soit au niveau du freinage, de la transmission ou des composants, on se rend rapidement compte qu’il a fallu faire des sacrifices pour réussir à “tenir le prix”. Mais vous savez quoi ? Après quelques kilomètres, on oublie presque tous ces petits détails qui chagrinent, car l’eVerb réussi ce fantastique pari de vous offrir un plaisir de pilotage quasi instantané…

Quand le courant passe (bien) !

Avant toute chose, il faut préciser que la tige de selle d’origine a été remplacée par une version télescopique pour l’essai. C’est d’ailleurs l’accessoire indispensable que nous vous conseillons d’installer immédiatement. La grande force de l’eVerb, c’est son pouvoir de vous donner du plaisir et des sensations dès les premiers tours de roue. Le châssis est extrêmement bien né, la géométrie idéale. Ce qui surprend dès les premiers tours de roue, c’est la facilité avec laquelle il se prend en main. Et pourtant, il faut avouer qu’on était plutôt dubitatif. En statique, l’eVerb dégage plutôt l’impression d’un gros jouet un peu pataud, entre l’architecture de ses tubes, ses gros pneus et le positionnement de sa batterie. Et pourtant, sur le terrain c’est tout l’inverse. L’avant est surprenant de légèreté, s’engage en douceur dans les virages et ne demande pas à être forcé ou violenté comme c’est parfois le cas avec certains VTTAE. Si ce GT était un adjectif, il serait “facile”. Grâce à une partie arrière du cadre particulièrement tolérante, qui permet d’offrir du grip, de la traction et du contrôle même sur des terrains accidentés. En descente, le bras arrière offre une flexion latérale qui permet de coller au terrain en courbe, sur les racines et dans le cassant. Associée à la géométrie, cette alchimie permet de se sentir en sécurité malgré une fourche qui avoue vite ses limites et des pneus bien souvent limites, tant au niveau de la carcasse qui a tendance à un peu trop se déformer en réception de saut qu’au niveau de la gomme, vraiment trop trop dure. Alors qu’à l’arrière, ça marche furieusement bien. Encore une fois, on avait pourtant un a priori sur l’efficacité d’un monopivot et le placement de l’amortisseur sur une telle machine. Le maintien à mi-course allait-il être à la hauteur ? Franchement : oui ! Avec 25% de précontrainte, la suspension arrière du GT est bluffante d’efficacité. Bien aidée par la tolérance du bras arrière, elle offre un superbe confort sur les petits chocs, du grip et surtout conserve du dynamisme, sans rester collée au point de précontrainte. Le vélo garde une belle tenue ainsi qu’une excellente assiette, sans s’affaisser exagérément sur la moindre compression. Là, franchement : bravo !

Ce qu’il faudrait changer 

DR. B . Lacoste

L’accessoire indispensable au eVerb, c’est une tige de selle télescopique. Elle vous apportera beaucoup plus de confiance en descente et vous apprécierez de pouvoir baisser la selle de quelques millimètres dans les montées techniques, pour abaisser votre centre de gravité, mieux bouger autour de la selle et gagner en motricité. A 3 499 €, ce GT dispose d’un excellent châssis et d’une superbe motorisation. En faisant évoluer l’équipement au fil du temps, vous pourrez vous monter un VTTAE sacrément performant en commençant par choisir une fourche plus performante. La cassette de 10 vitesses en 11-36 dents n’est pas des plus adaptées, car elle oblige à jouer plus souvent avec les trois niveaux d’assistance du moteur qu’avec une cassette 11 vitesses offrant une plus grande plage d’utilisation avec un grand pignon en 42, 46 ou 50 dents. Si votre budget vous le permet, on vous conseillera de vous tourner sur la version AMP de l’eVerb proposée à 4 199 € et montée avec une RockShox Yari, une tige de selle télescopique d’origine et une cassette en 11-46 dents.

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUETailles : S, M, L, XL – Modèle d’essai : M – Cadre : aluminium – Moteur : Shimano Steps E8000 – Batterie : Shimano 500 Wh – Fourche : RockShox Recon RL – Amortisseur : RockShox Monarch R – Freins : Shimano MT500 mm – Dérailleur arrière : Shimano Deore – Pédalier : Shimano E8000 34 dents – Commande : Shimano Deore – Cassette : Sunrace 10 vitesses, 11-36 dents – Moyeux : aluminium Boost – Jantes : aluminium – Pneus : WTB Trail Blazer 27.5 »X2.8 – Potence : GT All Terra 3D Forged, 60 mm – Cintre : GT All Terra, 760 mm – Tige de selle : GT All Terra, ø 30,9 mm – Selle : GT E-Bike – GEOMETRIE taille M  :Tube supérieur : 615 mm – Tube de selle : 445 mm – Angle de direction : 67,5° – Angle de tube de selle : 73,5° – Bases : 440 mm – Empattement total : 1 175 mm – Hauteur de boîtier : 340 mm – Reach : 450 mm – Stack : 588 mm.

Distributeur : CSG, Contact : www.gtbicycles.com

AUTONOMIE
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT

On aimePrix sympa • Châssis et moteur performants • Géométrie réussie • Prise en main • Tolérance

On regretteFourche inadaptée • Grip des pneus à revoir

Publicité