Accueil ESSAIS Cube Stereo Hybrid 120 HPC SL 500 : Révélation

Cube Stereo Hybrid 120 HPC SL 500 : Révélation

Cube arrive doucement dans l’univers du VTTAE, mais ne vous y trompez pas, doucement ne veut pas dire sans argument. D’autant que ce Stereo Hybrid, tout discret soit-il, nous a vraiment fait passer de bons moments.

DR. N. Le Carré

Prix : 4 699 € | Poids : 22,30 kg en taille 18 » | Déb. av. :120 mm | Déb. ar. : 120 mm

L’histoire commence par ça : « Le Cube est étonnant pour 120 mm de débattement av./ar, et même s’il faut un certain temps pour trouver les bons réglages de suspension qui sont très sensibles, il est super agréable. D’ailleurs ce Cube est un excellent grimpeur, pour te dire, il suit les Moustache dans les racines et les cailloux glissants de l’humide Haute Corrèze. En plus il ne consomme rien. En utilisant le mode Eco le plus souvent possible, il me restait une barre d’autonomie après 56 kilomètres bien gras et 1000 mètres de positif. » Là, c’est Eric Bellamy, notre testeur occasionnel qui me fait son compte rendu sur Messenger. Pour être honnête, je n’en crois pas ce que je lis. Il faut dire que pour avoir roulé pas mal de Cube, si la performance est là, que la suspension arrière fonctionne plutôt bien, la géométrie et surtout la rigidité structurelle du cadre sont tellement contraignantes qu’il faut une bonne dose de muscles et de savoir-faire en pilotage pour les apprécier. Or là, tout semble être l’inverse. Il faut vraiment que j’en ai le cœur net. Quelques jours plus tard, voilà le Cube rentré au bureau. A plus de 22 kg sans pédales, on ne peut pas dire que son triangle avant en carbone apporte de la légèreté. Il faut donc y voir un intérêt ailleurs dans l’utilisation de ce matériau, notamment dans l’intégration de la batterie Power Tube de Bosch dans le tube diagonal. C’est d’ailleurs plutôt bien fait, et les différents roulages alternant la boue, et la poussière, n’ont pas laissé de traces perfectibles à l’intérieur de l’espace dédié à la batterie. Au passage, on notera le guidage des gaines plutôt bien pensé à l’intérieur. Après les premiers réglages d’usage (réglages des suspensions sur 30% de précontrainte à l’avant plus ajout d’une cale dans la fourche et 25% à l’arrière, pression à 1.2 bar dans les pneus), la première prise en main surprend. En fait, la faute en revient au cintre. Nous ne sommes plus habitués à rouler sur de modèles de seulement 740 mm sur un VTTAE en roues de 29 ». En effet, les ingénieurs usent de subterfuges pour faire croire à une vivacité de l’avant : cintre large, potence très courte positionnée au plus haut, pour permettre d’alléger la direction. Ici rien de tout ça, et pourtant l’avant reste vif, facile à placer. Et finalement, on s’y (re)fait très bien à cette dimension, d’autant que cela libère l’esprit lorsqu’il s’agit de passer dans des passages serrés.

Il n’est pas nécessaire d’avoir de gros débattements pour prendre plaisir au guidon d’un VTTAE, ce Cube en est la preuve vivante.

Et sinon, sur le terrain ? Ce Cube est une révélation. Il donne le sourire tout le temps, tant il est facile à rouler. Déjà le nouveau moteur Bosch Performance CX est un régal en mode Eco, et Trail. L’assistance est là et bien suffisante, et surtout lorsque vous dépassez les 25 km/h vous n’avez plus de frottements qui sont accompagnés de cette sensation de freiner. Ici, le Cube roule aisément et du coup, on n’hésite pas à pédaler, d’autant que malgré son poids, les roues de 29 » donnent des ailes à ce vélo. Notez que même si le cadre est compatible avec des pneus 27.5×2.6, c’est en 29 » qu’il s’apprécie. La géométrie est au top, et encore plus en descente, bien aidée par les suspensions qui travaillent de folie. Le vélo prend une vitesse incroyable avec ces grandes roues, c’est du plaisir tout le temps. D’autant qu’il reste vif dans le placement, même de l’arrière alors que la longueur des bases est sur le papier supeeeeerbement longue. Franchement, je préfère cent fois ce vélo, où l’on se sent maître à bord, qu’un modèle avec une débauche de débattement et une direction de vélo de descente qui effacent toutes sensations de pilotage. Dans les côtes, je confirme les dires d’Eric. Il motrice de fou, et dans les pentes les plus raides et techniques, on arrive à jouer avec le décrochage de la roue avant pour le placer dans la trajectoire optimum, tout en la replaquant par simple transfert de la masse du corps vers l’avant. Pour le coup, le petit cintre est parfait car il est plus précis dans les gestes : on peut être brusque dessus sans se retrouver à l’équerre dans une courbe. Les pneus ? Le Nobby Nic manque de grip à l’avant dès qu’on prend beaucoup d’appui sur l’angle. A l’arrière il est parfait. Même s’il est desservi par un montage en chambre : deux crevaisons à recenser par pincement… Reste l’absence de tige de selle télescopique qui est vraiment le point négatif sur ce vélo qui trouvera sa place partout dès que les terrains seront vallonnés.

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUE : Tailles : 16 » (roues 27.5 »), 18 », 20 », 22 » – Modèle d’essai : 18.5 » – Cadre : carbone C:62/Alu – Moteur : Bosch Performance CX – Batterie : Bosch Powertube, 500 Wh – Fourche : Fox Float 34 Performance GRIP – Amortisseur : Fox Float DPS Evol – Freins : Shimano Deore XT M8020, 180 mm – Dérailleur arrière : Shimano XT – Pédalier : FSA CK-745, 15 dts – Commande : Shimano XT – Cassette : Shimano SLX, 11-46 dents – Roues : Cube EX30/Shimano XT – Pneus : Schwalbe Nobby Nic Addix Speedgrip , 29X2.35 – Potence : Cube Performance Stem Pro, 75 mm – Cintre : Cube Rise Trail Bar Pro, 740 mm – Tige de selle : Cube Performance Post, ø 31,6 mm – Selle : Cube Race SL 145 – GEOMETRIE taille 18 » : Tube supérieur : 595 mm – Tube de selle : 430 mm – Angle de direction : 68° – Angle de tube de selle : 73° – Bases : 490 mm – Empattement total : 1 190 mm – Hauteur de boîtier : 345 mm – Reach : 430 mm – Stack : 605 mm –

Distributeur : Cube France, Contact : www.cubebikes.fr

AUTONOMIE
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT

On aime : Agile • Facile à piloter • Donne la banane en descente

On regrette : Absence d’une tige de selle télescopique • Montage non tubeless d’origine

Publicité