Absa Cape Epic, stage 6 : le jugement dernier

Aussi appelée l’étape reine, celle d’aujourd’hui était la 2ème plus longue avec ses 103km, mais surtout avec son dénivelé de 2750m positif. Une « balade » qui emmenait les équipages vers la montée de Groenlandberg, à plus de 1000m d’altitude.

Hier, certains visages étaient tirés, les trait marqués par la fatigue accumulée depuis dimanche dernier. D’autres affichaient un air plus fraîs, mais tous ont confirmé s’être franchement régalés sur les parcours. Aujourd’hui, changement de programme avec un menu nettement plus corsé. Une étape redoutée par beaucoup, si ce n’est tous les pilotes, quel que soit leur classement.

Cela dit, comme presque tous les jours, l’occasion leur était donnée de rouler à travers de somptueux paysages, d’un col à l’autre et d’une vallée à l’autre. Mais juste après le premier ravitaillement, la montée de plus de 600m du Groenlandberg, même s’il s’agissait d’une large piste, allait tout de même entamer les corps, et les esprits. Au premier point photo, un groupe d’une vingtaine de pilotes menait. Kulhavy, Sauser, Schurter, Stirnemann, Fumic, Rohrbach, Avancini, tous les leaders étaient là, pour ne pas lâcher le rythme. Seul le duo Platt / Huber est passé à la traîne, vraiment pas dans le coup cette année. Peu de temps après, en mixte, Rissveds et Frischknecht sont passés eux aussi, tout comme les dames, de Groot en tête, suivie par Suss et Stenerhag, Spitz étant quelques mètres derrière.

Au fil des kilomètres, Rohrbach et Geismayr se sont détachés, pas beaucoup, pris en chasse par Schurter et Stirnemann, pas décidés à laisser filer leur suprématie, puisque désormais vêtus de jaune. Paez menait le groupe de chasse composé des Scott SRAM Young guns également. Dernier passage, Schurter et Stirnemann avait repris le leadership de la course pour ne plus le lâcher avant la ligne d’arrivée, franchie dans les temps prévus aujourd’hui,vers 11h21.

Vainqueurs du jour donc Nino Schurter et Matthias Stirnemann (Scott-SRAM MTB Racing) en 4’26’38,9 devant Paez et Knox (Kansai Plascon), surprenants d’endurance ce jour en 4’26’55 et Rohrbach / Geismayr (Centurion-Vaude 2) en 4’27’522, jamais très loin depuis le début, mais ce jour sur le podium.

Au général, du changement : 1ers Schurter / Stinermann en 23’37’13,3 devant Sauser / Kulhavy en 23’44’02,4 et Paez / Knox en 23’52’00.

Chez les dames, toujours un tir groupé comme les autres jours avec la victoire de Mariske Strauss et Annie Last (Hansgrohe Cadence OMX Pro) en 5’16’184 devant Suss et Stenerhag (Meerendal CBC) en 5’16’493 et Buschacher / Vorster (Hollard Velocity Sport Lab) en 5’22’10. Spitz et de Groot (Acendis Health) terminent quant à elles 7ème en 5’51’26,7.

Au général, , Suss / Stenerhag mènent avec un temps de 28’05’01,8 devant Strauss et Last avec un temps de 28’40’35,5 et Spitz / de Groot en 28’52’19.

A suivre…