Absa Cape Epic, stage 5 : single tracks party !

Fumic / Avancini

Ce sont des cieux relativement frais, au regard des jours précédents, sous lesquels nous nous sommes levés ce matin avec un temps quelque peu couvert et une température avoisinant les 15°c sur le camp, à Eglin. Départ du stage 5, une « broutille » de 84 km pour 2100 m de D+…

Ce matin, le clairon, pardon, la cornemuse, a résonné à 5h…comme tous les matins me direz-vous; mais j’avoue avoir connu de plus doux réveils! Surtout après une petite pluie qui a débuté hier vers 17h jusque dans la nuit; juste assez pour « humidifier » nos tentes… Quoi qu’il en soit, le départ a été donné à 7h tapantes pour la ligne A, celles des pros. Le menu du jour était appétissant : du single, encore du single et toujours du single! Une petite distance, la deuxième plus courte de toutes, qui a permis à tous les organismes de souffler avant le gros morceau de demain.

Mais, les aléas de la course ont frappé : en tête ce matin au départ, le team Cannondale Factory Racing XC de Fumic et Avancini a crevé par deux fois en descente, peut -être emporté par le terrain du jour. Un grip comme il fallait, une température idéale pour rouler et une petite pression, vu les outsiders qui collaient au train ! Bref, à partir de cette double crevaison, les Scott-SRAM Young Guns, Andri Frischknecht et Michiel Van der Heijden et Shurter / Stirnemann (Scott-SRAM MTB Racing) ont pris les commandes pour ne plus les lâcher jusqu’à la ligne d’arrivée. Non loin derrière,  Sauser et Kulhavy (Investec Songo Specialized) ont tenté de revenir, mais sans succès. Et pourtant, le rythme était ultra soutenu puisque la tête de course avait près de 20 minutes d’avance sur le planning de course, juste avant le ravitaillement 3. A noter également une belle remontée du team Trek Selle San Marco 2 de Ferraro et Rabensteiner qui prend aujourd’hui une belle 4ème place.

Sur cette étape, ce sont donc Shurter / Stirnemann (3’50’38,5) qui l’emportent, devant Frichknecht / Vander Heijden (3’50’39,4) et Sauser / Kulhavy (3’50’55,9)

Au général, du changement puisque Schurter / Stinermann prennent les commandes avec un temps cumulé de 19’10’34,4 devant Sauser / Kulhavy en 19’11’24,7 et Fumic / Avancini qui perdent leur maillot jaune de leaders avec 19’19’46,4.

Chez les dames, ce sont Sabine Spitz et Robyn de Groot (Ascendis Health) qui ont franchi la ligne les premières, à deux fois rien des actuelles leaders Suss et Stenerhag (Meerendal CBC) avec, respectivement 4’28’51 et 4’28’51,3…Sachant que ces dernières ont chuté à mi-parcours, à cause d’un arbre mal intentionné qui s’est pris dans les cintres…. Belle remontée pour finir si serré ! Chapeau bas mesdames.Troisièmes, Lüthi et Morath (Spur) bouclent leur tour en 4’31’43,2.

Au général,le team Meerendal CBC est toujours en tête avec une confortable à deux jours du final avance puisqu’elles mènent avec 22’48’12’5 et que Spitz / de Groot sont à  23’00’52,3. Mais tout peu arriver. Troisième, le duo Strauss / Last avec 23’24’17,1.

En mixte, se sont toujours Jenny Rissveds et Thomas Frichknecht (Scott-SRAM Next Level) qui mènent, autant sur l’étape du jour (4’26’09,9) qu’au général (22’42’17,1) devant Usher / McDougall (Joberg2 Valencia) en 4’43’55,9 aujourd’hui et 23’24’49,5 au général. Troisèmes, Muller et Rabie (Fairtree Capital) prennent 4’46’31,2 et 24’34’09,8 au général.

Et nos Frenchies, Leïla et Philippe  (ASCFF RedZebra Foundation) ? Ils continuent leur petit bout de chemin, jour après jour, comme ils nous l’avaient confié. Ils étaient classés 49èmes en mixte hier au stage 4; aujourd’hui, nous les attendons. En tout cas, un grand bravo à eux pour cette belle leçon de courage, d’endurance et d’humilité devant un tel challenge ! Nous les retrouvons bientôt pour des nouvelles fraîches.

www.cape-epic.com