Votec VC Pro : le hardtail moderne

Le semi-rigide en aluminium est loin d’être mort ! Le nouveau Votec VC Pro en est l’exemple concret en conjuguant confort et performance, le tout saupoudré d’un tempérament sacrément joueur.

Votec VC Pro (6)
DR T. Zaniroli

Htab][tab title= »PRIX »]1749€[/tab][tab title= »POIDS »]10,80 kg sans pédales en taille M[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 100 mm | Déb. ar. : – [/tab][tab title= »USAGE »]Compétition, rando-sport, vallonné, plaine.[/tab][/Htab]

Votec, ça ne vous parle pas forcément. Et pourtant, la marque allemande a connu ses heures de gloire avec des produits techniques et novateurs il y a une vingtaine d’années. Après un passage à vide, la marque a finalement été rachetée récemment par Internetstores et entend désormais se faire une place dans le milieu de la vente par correspondance, à l’image de ses homologues allemands que sont Canyon ou encore Radon Bikes. En tout cas, le VC Pro n’a pas à rougir face à la concurrence. Sur le papier, ce “petit” semi-rigide alu en roues de 29 » proposé à 1 749 € entre en concurrence directe avec des best-sellers comme le Canyon Grand Canyon AL ou encore le Specialized Stumpjumper HT Comp 29. On a voulu vérifier sur le terrain si ce Votec pouvait ou non prétendre à être une alternative sérieuse à une offre existante déjà bien rodée.

50 nuances de noir

Le VC Pro fait dans la sobriété et l’élégance. Derrière une déco qui mixe habilement noir mat et noir brillant se cache un cadre en aluminium 6061-T6 aux tubes hydroformés. Rien de révolutionnaire, mais l’ensemble est terriblement bien exécuté avec une très jolie douille de direction conique, un axe arrière X12 ou encore un boîtier de pédalier au format PF92. Votec n’a pas succombé à la mode du passage de gaines en interne, ici tout passe sous le tube diagonal avec en bonus des guides pour une éventuelle tige de selle télescopique. Les haubans sont si fins qu’on pourrait presque penser qu’ils sont en acier. Il n’en est rien, ils sont bel et bien en aluminium et leur forme permet de jouer sur la flexibilité pour gagner en confort. Proposé à moins de 1 800 €, le VC Pro vous en donne pour votre argent. On est dans le fiable et l’éprouvé au niveau de l’équipement avec un groupe complet Shimano XT (upgradé avec des commandes XTR !) et des composants qui apportent une réelle valeur ajoutée, à l’image du cockpit Easton ou encore des roues DT Swiss Spline 2.

Un Allemand pas comme les autres

Lorsque mon rédac’ chef m’a annoncé que j’allais devoir essayer un hardtail allemand en aluminium, je dois dire que j’ai plutôt eu le réflexe de faire la tronche. J’avais en mémoire ce genre de vélo conçu pour ces courses marathons dont les Allemands sont friands ; et qui consiste à passer une centaine de bornes la tête dans le guidon sur des pistes qui s’apparentent plus à des allées forestières qu’à du vrai VTT. Bref, je partais sur l’a priori de tester un VTT à l’ancienne avec son triple plateau, son angle de direction qui vous donne l’impression d’avoir le nez collé à la roue avant, son tube supérieur démesurément long, sa potence de 110 mm et son cintre super étroit. Vous savez quoi ? J’avais tout faux ! Le VC Pro est à l’opposé de tout cela : c’est un semi-rigide en alu, certes… mais sacrément moderne ! Moderne tout d’abord dans la démarche d’associer une taille de roues suivant la taille du cadre : 26 » en XS, 27.5 » en S et 29 » en M, L et XL. En pinaillant un peu, on aurait peut-être aimé avoir la possibilité de pouvoir choisir entre les deux formats de roues sur la taille intermédiaire. Mais la démarche est intéressante.

Les premiers kilomètres avalés au guidon du VC Pro me font dire que finalement il n’y que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. J’imaginais rouler sur une machine austère et me voilà le sourire aux lèvres, profitant de la moindre aspérité du terrain comme terrain de jeu potentiel. Cela faisait longtemps qu’un semi-rigide ne m’avait pas procuré autant de sensations. Ce Votec vous met instantanément à l’aise, grâce à sa potence de 75 mm, son cintre Easton carbone bien large et son angle de direction assez généreux. Un tiercé gagnant en terme de géométrie qui permet de procurer sécurité et confort, tout en distillant de sacrées sensations en terme de pilotage. Malgré ses grandes roues, ce Votec fait preuve d’un excellent dynamisme dès qu’il s’agit de virer et engager dans le sinueux, grâce à une partie avant assez courte qui lui permet de tourner presque comme dans un mouchoir de poche et une paire de roues DT Swiss qui participe énormément au dynamisme global du vélo. Le VC Pro tire son épingle du jeu en descente grâce à ses grandes roues et sa position de pilotage qui permettent de sortir de n’importe quelle difficulté, dans les limites du raisonnable… bien aidé par ses freins Shimano XT et une monte de pneumatiques généreuse en section de 2.25. Revers de la médaille, les crosseurs purs et durs trouveront machine plus nerveuse et plus performante en côte. Mais côté confort, on peut difficilement faire mieux. Ces gros pneus et ces haubans si fins sont une formule qui marche en terme de filtration des vibrations. Ajoutez-y une paire de grips et une selle Ergon et vous obtenez une machine capable de vous faire avaler efficacement les bornes en ménageant votre dos et vos appuis.

Ce qu’il faudrait changer

A ce prix-là, Votec fait un sans faute en proposant un VTT allant droit à l’essentiel. Performant et rigolo à piloter, il réussit le tour de force de pouvoir convenir à une majorité de vététistes. Les crosseurs adeptes de la performance pure pourront toutefois opter pour une potence plus longue que celle d’origine et un pédalier en 24/38 dents pour ceux qui sont en mode “gros mollets”. Ajoutez-y un train de pneumatiques plus étroit et adapté à l’hiver et vous serez au top !

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUE : Tailles disponibles : S, M, L, XL – Modèle testé : M – Cadre : aluminium 6061-T6 – Fourche : Fox 32 Float CTD Fit – Freins : Shimano XT M785 av. ø180 mm ar. Ø 160 mm – Pédalier : Sram S1000 36/22 – Commandes : Shimano XTR – Dérailleur av. : Shimano XT – Dérailleur ar. : Shimano XT Shadow+ – Roues : DT Swiss Spline 2 X1700 – Pneu av. : Schwalbe Rocket Ron EVO 29X2.25 – Pneu ar. : Schalbe Racing Ralph EVO 29X2.25 – Cintre : Easton EA70 730 mm – Potence : Easton EA50 75 mm – Tige de selle : Easton EA70 Zero – Selle : Ergon SM30 Comp – GEOMETRIE : Tube supérieur : 595 mm – Tube de selle : 450 mm – Angle de direction : 69,5° – Angle du tube de selle : 74° – Bases : 438 mm – Empattement : 1 095 mm – Hauteur du boîtier de pédalier : 310 mm.

Distributeur : Bikester, www.bikester.fr

RENDEMENT [star rating= »4″]
CONFORT [star rating= »3.5″]
MANIABILITE [star rating= »4″]
STABILITE [star rating= »4″]
PRIX/EQUIPEMENT [star rating= »4.5″]

[quote] On aime : ratio confort/ performance/fun, position, équipement, roues
On regrette : RAS.[/quote]

 

Previous articleNouvel espace VTT-FFC dans le Tarn
Next articlePivot Mach 429 Trail Carbon et Vault
Journaliste & photographe à bikelive.com