Accueil INFOS Roc’h des monts d’Arrée : encore un succès

Roc’h des monts d’Arrée : encore un succès

Pour cette 18ème édition des Roc’h des Monts d’Arrée, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands pour accueillir les 6445 participants cette année.

Certains participants ne savaient pas qu’ils allaient rouler en enfer, dans les pattes des bénévoles costumés en diablotins ou en effrayantes créatures venues des chemins sombres du fond du Yeun Elez. La sueur froide passée, c’est bien dans la plus grande convivialité que s’est déroulée cette 18ème édition des ROC’H DES MONTS D’ARRÉE VTT.  On vient de loin pour faire LES ROC’H : Martinique, Jersey, Allemagne, Belgique et bien sur de 70 départements de France Métropolitaine. Même si les bénévoles organisateurs de la quinzaine de clubs VTT du CODEP FFCT DU FINISTÈRE privilégient la qualité, les chiffres sont éloquents : 6 445 participants venus randonner samedi et dimanche, 750 au Grands Repas – Fest Noz et 439 marcheurs.

Les parcours ont une nouvelle plu aux randonneurs : il faut dire que les traceurs ne s’étaient pas ménagé pour proposer de l’inédit (40 km) avec une bonne harmonisation de ces 11 nouvelles boucles. Ils travaillent en amont pendant 18 mois pour préparer au mieux les boucles d’une édition. Le plus 2016 était sans aucun doute le passage dans l’un des sites touristiques le plus fréquenté des Côtes d’Armor : LA VALLÉE DES SAINTS (ancienne motte féodale, parc agrémenté de statues en granit monumentales de 4 mètres de hauteur représentant les saints celtes). Dépaysement garanti. Les fondamentaux ont bien sur été respectés comme il se doit : passage au Menez Mikel, au Roc’h Ruz, au Roc’h Trédudon, sur la ligne de crête… Nul participant du raid 90 – 80 km ne peut oublier le panorama à 360° du Menez Keryéven.

Cette belle édition avait des airs tropicaux : ce sont d’abord 13 intrépides Martiniquais venus d’Outre-mer spécialement pour rouler en Centre Finistère et aussi une météo exotique : pluvieuse le samedi, ensoleillée et chaude le dimanche. Il faut quand même évoquer le repas et ce fameux Kig ha farz, désormais incontournable et plébiscité par tous. Le groupe morbihannais LES KILT BROTEHRS ont enflammé les convives avec leurs morceaux originaux et leurs reprises endiablées.

Une belle édition, comme chaque année direz-vous, mais encore et toujours un succès qui ne se dément pas au fil des années avec un nombre de participants en hausse (le meilleurs depuis 1998 cela dit en passant).

Infos : www.lesroch.org.

Publicité