Home ESSAIS Q Bikes Element RC1 carbone : Né pour la course

Q Bikes Element RC1 carbone : Né pour la course

Le Qbikes est né dans la plaine, avec un vent du Nord soufflant fort. Pour l’affronter, il faut concevoir de vrais VTT performants, qui avancent vite…Un peu cliché pour ce qui est du climat, le RC1 est néanmoins un pur crosseur qui donne autant qu’il demande.

Nous avons chevauché cet Element RC1 carbone un mois durant. Il est construit avec deux types de carbone. Les tubes du triangle avant sont hexagonaux, chaque facette devant être dimensionnée idéalement pour associer poids contenu et grande rigidité latérale. On veut bien croire les ingénieurs… Impossible de vérifier ça précisément. Autre objet d’étonnement : la douille de direction aux roulements intégrés qui réunit les tubes diagonal et horizontal. Elle est énorme ! Les fourreaux de fourche ont intérêt à être solides, ce n’est pas à cet endroit que l’Element mollira. Le triangle arrière est beaucoup plus fin, gage de souplesse et de confort. Les haubans se prolongent sur le tube supérieur afin de dissiper les vibrations.

Les formes compliquées sont au service de la performance, du chrono et de l’efficacité absolue; à tout moment le RC1 en redemande…

La position n’est pas extrême : Qbikes laisse la possibilité de régler la hauteur de potence sur plusieurs centimètres. Au premier coup de pédale, évidemment, on décolle. Pour profiter d’un tel cadre, les relances en danseuse sont obligatoires. Les accélérations sont grisantes. Le compteur s’affole vite mais le pilote garde l’esprit serein car les trajectoires sont stables, surtout dans les virages et les courbes. Là, la précision de l’avant, par ailleurs très rigide, rend le pilotage sûr. Avec une telle proue, c’est l’arrière qui peut sembler léger mais cette mollesse relative aide à trouver de la motricité dans les côtes humides. Pas besoin de se porter vers l’avant, l’équilibre du VTT garde la roue avant collée au terrain. Sur le sec, le pneu Huchinson Piranha décroche, un phénomène qui empire en danseuse.

Si vous n’avez pas la condition physique adéquate, le Qbikes risque de vous faire perdre du temps car le confort est relatif. Heureusement, la fourche Rock Shox SID fait la moitié du travail. Sa gestion des chocs, quels qu’ils soient, est tout bonnement impressionnante, même en descente. D’ailleurs, il faut faire attention à la garde au sol limitée du cadre (les manivelles touchent les pierres). L’avantage, c’est que cela donne aussi un centre de gravité bas, ce qui rassure un peu dans le pentu où on prend vite de la vitesse. Un bon niveau de pilotage est le bienvenu car on ne peut pas espérer gagner du temps dans le négatif. Rapide, vif et rigide, cet Element carbone est un pur crosseur qui ne laisse pas de place à l’improvisation.