Accueil ESSAIS Overvolt FS : Une nouvelle gamme

Overvolt FS : Une nouvelle gamme

DR M. Molle

 

L’autre grande nouveauté pour 2016, c’est l’arrivée d’une gamme Overvolt FS entièrement repensée. L’adoption des nouveaux moteurs Bosch Performance CX et Yamaha Midmount, plus compacts, permet de mettre en forme un cadre où la cinématique OST+ a toute la place de s’exprimer.

DR M. Molle
DR M. Molle

On vous laisse relire la partie consacrée à cette cinématique pour avoir tous les détails. Globalement, on est en face de châssis plus rigides, avec un meilleur équilibre des suspensions. L’OST+ facilite également l’installation d’une tige de selle, quelle que soit la taille du cadre. Pas d’e:i Shock au programme pour le moment. Le système nécessite une importante mise à jour pour parfaitement s’adapter à la philosophie Overvolt. Lapierre travaille encore dessus.

Au final, ce ne sont pas moins de cinq Overvolt FS qui seront disponibles avant la fin 2015. Trois seront équipés en moteur Bosch Performance CX (75 Nm de couple), dont deux avec la grosse batterie de 500 Wh. Les deux Overvolt restant héritent du moteur Yamaha (70 Nm de couple) équipé avec une batterie un peu moins autonome de 400 Wh. Quoi qu’il arrive, ils sont bridés à 25 km/h. Comme l’an passé, les châssis développent 140 mm de débattement et disposent de roues en 27,5’’. Une protection fait son apparition sous le bloc moteur et un guide-chaîne permet d’éviter les soucis sur la version Bosch. À l’exception des bases qui sont 10 mm plus longues sur les modèles Bosch, les géométries sont identiques aux deux moteurs. L’adoption de deux moteurs différents permet d’offrir une gamme à la plage tarifaire plus large. On démarre désormais à 3 299 € pour le modèle FS 400 pour monter jusqu’à 5 599 € en version FS 900. Pour les tailles, Lapierre reste sur du S, M et L.

C’est au guidon d’un modèle FS 900 Bosch que nous avons pu appréhender le nouvel Overvolt. Une fois passée la masse prononcée de la machine, on s’aperçoit que l’on est sur un vrai VTT. La position de pilotage, le comportement… tout rappelle ce que l’on connaît déjà. C’est évidemment en faisant tourner les jambes que la magie opère. Le nouveau moteur Bosch Performance CX offre une assistance de qualité. Bien plus nerveux et agréable à l’usage que son homologue Yamaha, il fera votre bonheur si vous êtes déjà un pratiquant assidu. A l’exception du train roulant (roues + pneus) un peu léger pour un programme alpin, le reste de l’équipement fait parfaitement l’affaire. L’autonomie du FS 900 est franchement bonne. Nous avons utilisé la moitié de la batterie suite à une sortie de 3h20 (33 km) dont 1h40 de roulage effectif en alternant les modes Tour, Sport et Turbo. On a donc de la marge. Le comportement du vélo est bon. La masse centrée et rabaissée stabilise la machine comme jamais. Les suspensions fonctionnent en harmonie et le grip procuré permet d’attaquer sereinement. On a même fait péter quelques segments Strava en descente, où il n’y avait pas besoin de mettre un coup de pédale. L’Overvolt ouvre le champ des possibles. On roule plus loin et plus longtemps. L’effort n’est pas aussi explosif qu’en VTT traditionnel, c’est sur la durée que l’on sent bien que l’on a brûlé des calories. Le résultat est le même : à la fin de la journée, on en a pour son compte ! On est définitivement fan. Attention, car l’essayer peut rendre très vite accro !

Caractéristiques Bosch/Yamaha

GEOMETRIRE Overvolt FS taille M : Top tube : 595 mm – Tube de selle : 440 mm – Angle de direction : 67° – Angle de tube de selle : 73° – Bases : 480/470 mm – Empattement total : N.C. – Hauteur de boîtier : N.C. – Reach : 411 mm – Stack : 603 mm.

Distributeur : www.cycles-lapierre.fr

 

Publicité