Lapierre XR & XRM 2022, 3ème génération.

Pour 2022, la 3ème génération du XR, Lapierre accentue son esprit compétition qui est dans l’ADN de la marque. Mieux que ça, le nouvel XR arrive avec une nouvelle suspension innovante à l’image du X-Control de 2001. Décliné en deux versions, XR et XRM pour les épreuves marathon, ce nouveau cadre carbone beaucoup plus léger va permettre à Lapierre de revenir au plus haut niveau mondial dans l’univers du cross-country.
Avec des circuits internationaux en XCO ou XC marathon de plus en plus techniques, rapides et exigeants, Lapierre est reparti d’une feuille blanche pour dessiner deux nouveaux cadres.

Lapierre XR 2022 pour un programme XC pur avec 100mm de débattement

La cinématique est toute nouvelle et unique, digne de la révolution du X-Control en 2001. Pour la fabrication des cadres XR/XRM, la marque dijonaise a utilisé de nouvelles fibres de carbone unidirectionnelle Torayca plus légères et plus résistantes. Au total ce cadre est conçu avec plus de 300 pièces de carbone. Grâce à ces fibres, les ingénieurs peuvent réduire l’épaisseur des tubes là où c’est possible et nécessaire afin de gagner du poids. Ce nouveau niveau de conception carbone, appelé UD SLI, devient désormais le plus haut niveau de gamme carbone chez Lapierre.


Le gain de poids : critère numéro 1 !

Un SAG constant

Cette cinétique place les haubans « Flex stay » dans une position neutre au SAG à 26% quel que soit la taille et le poids du cycliste. Le concept unique des haubans Flex Stay se caractérise par une courbe d’abord dégressive en début de course puis redevient progressive sur la fin de compression. Grâce à ce choix, les haubans en carbone UD SLI se déformeraient deux fois moins que les systèmes concurrents.

Une nouvelle cinématique

– Cette nouvelle suspension arrière OS (Optimized Sensitivity) a vocation à apporter autant de confort et de motricité malgré la suppression de l’articulation au niveau des bases/haubans.  
– Cet ensemble constitue un triangle ouvert et se déforme très légèrement lorsque la suspension fonctionne.
11 mm  : c’est l’amplitude max entre le point de pivot bas et la jonction haubans/biellette donnant au « Flex stays » toute sa légitimité
– Grâce à la position haute du point de pivot située au niveau du pédalier, Lapierre réussi à annuler l’effet « kick back » en phase de compression. Cela n’a donc pas d’impact sur la tension de chaine  en phase d’amortissement.

Lapierre XRM 2022 pour un programme XC marathon avec 120mm de débattement avant et 110mm de débattement arrière

Nouvel emplacement de l’amortisseur

L’amortisseur a été placé sous le tube de selle, cela permet libérer de l’espace (deux portes bidons peuvent se visser désormais) mais cet emplacement comporte beaucoup d’autres avantages :
mieux intégrer la suspension au cadre et dans une zone à faible contraintes mécaniques.
protéger l’amortisseur des agression extérieures,
– le routing (cheminement du câble en français courant) de la commande d’amortisseur est plus directe, donc plus court et plus léger.
– Et bien sûr, le design du cadre est plus épuré


La géométrie par rapport à l’ancienne version.

Côté tarifs

Pour le XR (100mm débattement avant et arrière) les prix s’échelonnent entre 3799€, 4599€ et 6899€.
Et pour le XR M (120mm de débattement avant et 110mm de débattement arrière) vous pourrez vous l’offrir pour 4099€, 5199€ ou 8699€.


Vous l’aurez compris, Lapierre fait évoluer ses cadres de XC et XC marathon pour répondre aux exigences “modernes” de ces disciplines. Plus légers, plus agressifs.
Vous aurez l’occasion de lire notre test complet du Lapierre XR M 8.9 dans le numéro 277 de Vélo Tout Terrain.

Article précédentComet ajoute Pembree à son catalogue
Article suivantPréventif Finish Line Fiberlink Pro latex
Rédactrice