Home ESSAIS Intense Carbine 29 : avion de chasse

Intense Carbine 29 : avion de chasse

49
0

Si aujourd’hui l’enduro rime avec roues de 27.5”, certains fabricants continuent à croire aux bénéfices d’un diamètre de roues plus important dans la discipline. Nous avons vérifié à travers l’essai de cet Intense Carbine 29 si les roues de 29” pouvaient réellement avoir leur intérêt dans le cadre d’une pratique engagée.

Intense Carbine 29 (1)
DR Tom Zaniroli

[Htab][tab title= »PRIX »]3099€[/tab][tab title= »POIDS »]12,50 kg[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 160 mm | Déb. ar. : 127/140 mm[/tab][tab title= »USAGE »]Compétition, montagne.[/tab]
[/Htab]

Pour 2014 la marque californienne a tenu à décliner son célèbre Carbine en roues de 29”, dans le but d’en faire une machine taillée pour l’enduro et la rando en mode “engagé”. Du coup, c’est le premier cadre à grand débattement en roues de 29’’ que propose la firme de Temecula. Et il ne renie pas ses origines ! On retrouve dans les formes du cadres en carbone monocoque tout l’esprit d’Intense, du caissonage derrière la douille de direction jusqu’au triangle aditionnel placé entre le tube supérieur et le tube de selle. Côté fabrication, on retrouve tout ce que l’on est en droit d’attendre sur ce type de cadre : douille de direction conique, passages de gaine en interne (également pour la tige de selle télescopique), une fixation ISCG05 pour guide chaine, du Direct Mount pour l’éventuel dérailleur avant, des protections sous le tube diagonal et sur la base ou encore des pattes arrière démontables en 12×142 mm. Côté suspension arrière, le Carbine 29 ne déroge pas à la règle et utilise le système VPP. Le bras arrière est placé entre deux bielletes qui se déplacent dans deux directions opposées. Ces dernières sont montées sur roulements à contact angulaire et disposent de graisseurs intégrés. Le débattement arrière est réglable sur deux positions, 127 mm ou 140 mm sans modifier la géométrie. C’est en mode “grand débattement” que nous avons effectué la majorité de nos sessions de roulage.

Kit grand luxe

Le Carbine 29 est proposé en cadre nu avec amortisseur arrière Fox Float CTD Kashima, avec une option possible pour un amortisseur Cane Creek DB Air. Un kit complet est proposé avec une fourche RockShox Pike RCT3 en 160 mm de débattement, une transmission Sram X01 en 1X11 vitesses, une tige de selle RockShox Reverb Stealth et un train roulant composé d’une paire de roues Novatec Diablo bien chaussées en Maxxis High Roller II 3X avec carcasse Exo. Un montage résolument orienté performance…

Safety first

Ce Carbine, on l’a essayé en deux temps (trois mouvements). La première prise en main s’est effectuée sur nos spots habituels, à savoir des pistes courtes et assez techniques dans le sud de la région parisienne, avec pas mal de liaisons de pédalage. Et croyez-moi, ça pédale sacrément bien. Avec moins de 13 kg sur la balance, le Carbine 29 est le genre de gros vélo sur lequel on peut partir rouler une journée complète sans avoir recours aux remontées mécaniques. Et même s’il est un peu inerte à l’accélération, une fois lancé on profite de l’inertie des grandes roues pour maintenir facilement une vitesse de croisière assez élevée. Ca tombe bien, c’est justement à ce rythme là que le Carbine se roule ! En effet à basse vitesse, il a plutôt tendance à élargir les trajectoires. Il n’y a pas de secret, la fourche en 160 mm de débattement et les grandes roues ne sont pas spécialement un avantage dans ce cas là. Honnètement, on aurait largement préféré pouvoir réduire le débattement à 140 mm à l’avant (une Pike en Dual Position et le tour était joué !) pour réduire la hauteur de l’avant et gagner un peu en précision de pilotage. Il n’y a pas de doute à avoir, dans cette configuration le Carbine 29 sera certainement plus dans son élément à la montagne. C’est ce que l’on est partis vérifier avec quelques jours de roulage aux Gets et à Morzine.

En direct des PDS

Comme on est du genre joueurs, on s’est dit que l’on allait s’amuser à faire tester ce Carbine à un pilote à Thomas Chastang, un pilote qui roule en enduro et DH et à priori réfractaire aux cadres en carbone et aux roues de 29 pouces. Et vous savez quoi ? Il a été conquis par ce Carbine, à commencer par la facilité avec laquelle le bike prend de la vitesse et arrive à la maintenir. L’un des gros points fort de ce Carbine, c’est son grip à l’avant. Bien aidé par une monte de pneus au top et le travail hydraulique de la Rock Shox Pike, il vous met en confiance dans n’importe quelle situation. Le duo Pike / Fox à l’arrière est vraiment efficace. Même si l’on a tendance à venir assez rapidement à bout des 140 mm de débattement, on ne ressent pas forcément de gros talonnage même sur les marches. Cela devient en revanche un peu plus pénalisant sur les enchainements de gros chocs (marches/cuvettes) où le bike est moins à l’aise. A priori septique quand à la maniabilité du Carbine, Thomas est rapidement revenu sur sa position. Bien aidé par la rigidité de son cadre et de ses roues, le Carbine se place plutôt bien dans les enchainements de virage…allant même jusqu’à dire qu’il est joueur ! Dans le défoncé (sur les enchaînements de racines/pierriers), le Carbine est à l’aise et met rapidement en confiance. On le redit, mais ses suspensions sont ultra saines et vraiment efficaces. Mais là où le 29’’ perd incontestablement des points, c’est au niveau du freinage avec une tendance à rebondir, la faute aux grandes roues qui survolent les trous et ont du mal à retrouver de l’adhérence au freinage.

29” et enduro, une formule qui marche ?

C’est forcément la question que vous vous posez à l’issue de cet essai. De notre côté, nous sommes convaincus que les grandes roues ont leur place dans cette discipline. Pour preuve, Justin Leov a fait un podium de l’EWS au guidon d’un Trek Remedy 29 ! Mais là où le 29 a sa place (à condition d’être bien conçu, comme c’est le cas avec ce Carbine 29), c’est pour l’enduriste “lambda” car il apporte un gain incontestable en terme de sécurité et de stabilité. Et vues les vitesses atteintes au guidon de telles machines, c’est un sacré bonus !

Caractéristiques :

FICHE TECHNIQUE :Cadre carbone monocoque UD – Amortisseur arrière Fox Float CTD Kashima – Fourche Rock Shox Pike RCT3 – Freins Avid Elixir 9 Trail – Pédalier Sram X01 32 dents – Dérailleur arrière Sram X01 – Commande Sram X01 – Cassette Sram X01 10-42 dents – Roues Novatec Diablo 29 – Pneus Maxxis High Roller II 3C EXO 29X2.3 – Cintre FSA SLK 740 mm – Potence Thomson Elite 70 mm – Tige de selle RockShox Reverb Stealth – Selle Intense Sacred Heart – GEOMETRIE : Tailles disponibles S, M, L -Modèle testé M -Tube supérieur 597 mm -Tube de selle 457 mm – Bases 450 mm – Empattement 1 168 mm – Hauteur du boitier de pédalier 349 mm – Angle de direction 67° – Angle du tube de selle 72°.

Distributeur : www.intense-cycles.fr
[quote]On aime : grip exceptionnel, stable, sain en l’air
On regrette : aurait mérité une fourche au débattement réglable, un peu trop haut de l’avant.[/quote]