Home ESSAIS Giant Trance Advanced Pro 29er 0 : Le petit plein d’audaces

Giant Trance Advanced Pro 29er 0 : Le petit plein d’audaces

Pour 2019, Giant met un coup de boost à son Trance en lui offrant une version 29 ». Même si le 27.5 » reste au catalogue, ce nouveau venu va donner une dimension qui manquait à ce VTT : la performance pour tous. Nous avons pu prendre en main le Trance 29 dans sa version la plus affûtée, au nord de l’Italie, dans la vallée de Stelvio à Santa Caterina di Valfurva, un terrain de jeu à la dimension de ce dévalleur de pente.

DR. S. Lorence

Prix : 7999 € | Poids : 12,2 kg en taille M sans pédales (poids constructeur) | Déb. av. 130 mm, ar. 115 mm / Pratique : all mountain, enduro léger

A notre goût, rares sont les vélos aussi flatteurs à l’œil ! Pour le coup, ce Trance 29 ne cherche pas à vous en mettre plein la vue avec des couleurs bariolées ou une géométrie de l’espace. Son élégance est bien plus subtile et raffinée, à commencer par sa couleur noire où le graphisme se détache entre effet laqué et satiné, et son cadre qui mêle les lignes fluides et acérées.

La nouveauté réside dans l’arrivée d’un châssis capable de recevoir des roues de 29 ». J’entends déjà les moqueurs du fond de la salle s’esclaffer : « Ce n’est pas Giant qui nous avait fait toute une théorie prouvant par A+B que les roues de 27.5 » c’était l’avenir et que le 29 » ce n’était pas si performant que ça ? » Une mise au point s’impose : il y a Giant Europe, et Giant US. La politique était complètement différente puisque le 29 » n’a jamais été stoppé là-bas, sauf pour le Trance, dont le dernier exemplaire en grandes roues date du Trance X il y a 5 ans. On assiste plus à un rééquilibrage dans les gammes, et c’est tant mieux car l’Europe semble enfin comprendre l’avantage d’avoir de grandes roues sur ce segment de marché. Par contre, que les amoureux du 27.5 » ne se détournent pas de ce vélo, le Trance sera toujours proposé en roues de 27.5 ». On parle donc bien de complémentarité. Le 27.5 développe 150 mm à l’avant et derrière, 140 mm de débattement, tandis que le 29 » se “contente” de 130 mm de débattement devant et 115 à l’arrière. Juste de quoi ne pas marcher sur le territoire de l’Anthem X. Le Trance 29 » se place donc entre un gros crosseur et un all-mountain dévergondé, surtout quand il est monté en pneus en 2.6 de large. Un véritable produit qui met en avant la polyvalence.

Son côté à l’aise partout se lit sur sa fiche technique puisqu’en découvrant les données de sa géométrie, on se dit bien que le Trance 29 joue la versatilité, mais poussée à l’extrême. Son angle de direction est orienté à 66,5° avec une fourche de 44 mm d’offset : stabilité garantie tout en gardant une direction vive. Vous noterez tout de même que son tube horizontal est un peu plus long que la moyenne, puisque sur le taille M, il pointe à 612 mm, pour un reach de 442 mm (par comparaison un Specialized Stumpjumper ST, c’est 435 mm). Les grimpettes seront facilitées avec un tube de selle penché vers l’avant, à 74,5°. Pour le train arrière, rien d’extravagant, mais tout de même 435 mm de longueur de bases. Pour un 29 », c’est pas si mal, d’autant que le système de suspension Maestro de Giant a tendance à prendre de la place (notamment sa biellette inférieure). Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que le Trance 29 ne sera pas compatible avec un dérailleur avant. Justement, la cinématique fait toujours la part belle au confort, tout en limitant le pompage et en s’isolant des contraintes du freinage sur la suspension. Les adeptes de la suspension Maestro ne seront donc pas dépaysés, même si ici le Trance adopte un amortisseur nouvelle génération métrique et en montage Trunnion, avec un faible ratio de compression. L’histoire sur le Trance 29 est de travailler avec un amortisseur court, mais avec une longue course, qui permet d’avoir une pression d’air faible, pour un meilleur contrôle sur les petits chocs, et permettre également une bonne gestion de la détente. La compression est plutôt linéaire sur le début de course, offre plus de soutien à mi-parcours pour se durcir en fin de course pour éviter le talonnage.

Un châssis, mais aussi un partenariat

DR. S. Lorence

La force de cette nouvelle mouture est d’avoir à peu près tout revu autour de la cinématique classique le Maestro. A commencer par sa conception en carbone moulée d’une pièce pour le triangle avant. Giant affirme avoir trouvé la bonne solution pour allier résistance et légèreté. D’ailleurs pour cette année, la base arrière asymétrique est elle aussi entièrement en carbone, tout comme la biellette supérieure, moulée haute pression. De quoi gagner de nombreux grammes sans perdre en rigidité. Giant n’annonce pas de poids sur son cadre, il faudra attendre de le récupérer chez nous pour le mesurer. Le reste du cadre adopte tous les standards modernes : passage des câbles en interne, entraxe Boost, etc…

La surprise est à mettre au compte de l’équipementier des suspensions. Si la plupart des Trance 29 sont équipé en Fox, la version la plus haut de gamme, Advanced Pro 29er 0, joue la carte de l’exotisme. A l’image de Specialized avec Öhlins (même si pour 2019, le couple se met en veille), Giant a noué un partenariat avec DVO, pour permettre aux plus pointilleux (ou aux plus aisés), de disposer d’une machine réglable aux petits oignons. Aux dires de l’équipe de conception localisée pas loin de Los Angeles (USA), c’est avant tout l’entente et la proximité des deux firmes qui on conduit à cette collaboration. Il en résulte un couple amortisseur/ fourche spécialement personnalisé pour ce châssis, afin d’optimiser au maximum les débattements modérés du Trance 29 ».

Cerise sur le gâteau, notre exemplaire était équipé des Giant TRX, une paire de roues maison qui a été retravaillée après un lancement il y a deux ans qui a connu quelques soucis de fiabilité. Pour 2019, le travail sur les fibres a été revu, notamment pour résister aux impacts. D’ailleurs Giant les garantit deux ans. La jante de 30 mm interne, en 28 rayons qui se prennent sur un moyeu DT Swiss 140 affiche 1662 g sur la balance.

La gamme Trance 29 », sera composée de cinq modèles : deux entièrement en aluminium et trois tout en carbone (triangle arrière compris) à partir de 2 599 € (Trance 29er 2). Le premier prix en carbone (Trance Advanced Pro 29er 2) sera vendu 4 299 €. Les Trance 29 » seront déclinés dans quatre tailles allant de S à XL.

Prends ton pied

DR. S. Lorence

Près de deux ans de développement et pas moins de quatorze prototypes ont été nécessaires à la réalisation de ce nouveau Trance pour en faire le nouveau best seller. Au programme de cette première après-midi de test, quelques pistes d’enduro permanentes aux profils descendants. La prise en main est immédiate, le comportement lisse et rassurant, plutôt surprenant pour un VTT plein de carbone. On attaque de jolis singles ravagés de pierres et racines, c’est là que la magie des grandes roues opère. Malgré des courses de suspensions modérées, les roues gomment les aspérités du terrain aidées par des Maxxis Minion DHF et DHR bien en place dans des jantes de 30 mm de largeur.
J’adapte les réglages de fourche et suspension pour un pilotage plus agressif, je lâche un peu plus les chevaux dans des dénivelés plus abrupts. Le Trance 29 » tire son épingle du jeu dans ces pistes cassantes au même titre qu’un plus gros vélo, c’est là un de ses atouts majeurs. Bien évidemment ça tape un peu plus dans le physique et je tiens fermement mon guidon, mais je vais tout aussi vite qu’avec un vrai enduro à grand débattement.
La deuxième journée se veut plus épique, à commencer par une montée en navette 4X4 pour accéder au point de départ, un refuge historique du XXème siècle perché à plus de 2400 mètres.
On envoie rapidement des côtes et autres portages. La force du Maestro couplée au petit amortisseur DVO Toppaz 2, révèle de grandes capacités en traction et grip. Ça passe partout, vraiment partout, mais au détriment de l’accélération. Et c’est la petite déception. La relance est molle à la pédale. Au point même de déceler un déséquilibre entre un train avant dynamique, incisif, et un arrière peu réactif aux coups de pédales. Il ne bondira pas en haut d’une côte mais ira tranquillement aidé par la transmission Sram X01 Eagle qui fait là un super travail avec ses 12 vitesses.

Le véritable plaisir avec ce Trance 29 », c’est le pilotage au train sur chemin rythmé type enchaînements de montées et de descentes. Du petit groupe que nous étions, nous sommes tous unanimes, dans ces conditions il nous a tous mis le sourire. Les 12 kg embarqués rendent les portages d’une facilité insolente, le confort global de la machine conserve le physique et tout cela vous permettra d’envoyer du gros kilométrage même en pleine montagne.
Vous l’aurez compris, ce petit bijou de technologie est au service de votre plaisir avant tout. La polyvalence par excellence. S’il ne doit y avoir qu’un seul vélo dans votre garage, n’hésitez plus : le Trance 29 » est celui-là. Il saura tout faire, sortie endurisante, gros raid, rando du dimanche ou encore aventure épique… hors format compétition. Le compagnon idéal en quelque sorte.

Relance : Le véritable plaisir avec ce Trance 29”, c’est est le pilotage au train sur chemin rythmé type enchaînements de montées et descentes.

Caractéristiques*

*Données constructeur

FICHE TECHNIQUE :  Tailles : S-M-L-XL – Modèle d’essai : M – Cadre : carbone Advanced- Grade – Amortisseur : DVO Topaz 2 T3 – Fourche : DVO Spphire D1 – Freins : Sram Guide RSC, ø180mm – Dérailleur avant : – Dérailleur arrière : Sram X01 Eagle 12v – Pédalier : Sram X01 Eagle, 32 dts – Commandes : Sram X01 Eagle, 12v – Cassette : Sram XG-1295, 10-50 dts – Roues : Giant TRX 0 29er – Pneus : Av. Maxxis Minion DHF, 29×2.3; Maxxis Minion DHR, 29×2.3 – Potence : Truvativ Descendant, 35 mm – Cintre : Truvativ Descendant carbon, 800 mm – Tige de selle : RockShox Reverb, ø30.9 mm – Selle : Giant Contact SL – GEOMETRIE taille M : Tube supérieur : 612 mm – Tube de selle : 431 mm – Angle de direction : 66,5° – Angle de tube de selle : 74,5° – Bases : 435 mm – Empattement total : 1176 mm – Hauteur de boîtier : nc – Reach : 442 mm – Stack : 613 mm.

Distributeur : Giant France, Contact : www.giant-bicycles.com

RENDEMENT
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT



On aime :  Look • Capacités de descendeur • Ultra polyvalent • Plaisir procuré 
On regrette :  Manque de nervosité • Prix