Transition Smuggler 1 : anticonformiste

Pour 2015, Transition lance une nouvelle plateforme baptisée Giddy Up déclinée sur trois modèles dont le Smuggler. Le 29” de la famille se veut performant, tout en conservant l’ADN de la marque américaine, à savoir une bonne dose de fun !

Transition Smuggler 1 (1)
DR Nicolas Le Carré

 

[Htab][tab title= »PRIX »]5199€[/tab][tab title= »POIDS »]13,34 kg sans pédales[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 130 mm | Déb. ar. : 115 mm[/tab][tab title= »USAGE »]rando-sport, vallonné, montagne.[/tab][/Htab]

 

Si vous êtes fidèle lecteur de Vélo Tout Terrain, vous n’êtes pas sans savoir qu’à la rédaction, nous sommes des inconditionnels du 29”. A tel point que les vélos sur lesquels mon rédac’ chef et moi-même roulons le week-end (entendez par là nos vélos perso) ne sont autres que des… 29”. Etant plus adepte du plaisir de pilotage que de la performance pure et dure, j’ai été excité comme une puce lorsque j’ai appris que Transition allait sortir une toute nouvelle plateforme pour 2015. A savoir trois nouveaux VTT (le Patrol, le Scout et le Smuggler) dotés d’une suspension arrière baptisée GiddyUp Link. Il s’agit en fait d’un système de type FSR doté d’un pivot horst (point de pivot situé sur la base jusqu’alors réservé à Specialized, mais tombé cette année dans le domaine public !) associé à une biellette qui vient actionner l’amortisseur arrière. Rien de révolutionnaire allez-vous me dire. OK, mais lorsque c’est bien réalisé, cela fonctionne sacrément bien ! Le Smuggler est le seul 29” de la famille, mais pas n’importe lequel. Oubliez tous vos a priori (“c’est pas fun”, “ça ne tourne pas”, “c’est uniquement pour les grands”, etc…) au sujet des grandes roues : ici, on privilégie le plaisir avant tout… et la performance, justement, grâce à ce nouveau châssis !

Formule magique

Pour qu’un 29” soit rigolo à piloter, il n’y a pas de miracle. Il faut des bases courtes, du débattement “mais pas trop”, un avant assez long, un poste de pilotage adapté (petite potence et cintre large), un angle de direction assez ouvert et une géométrie conçue autour d’un offset de fourche de 51 mm. Dans l’esprit, ce nouveau Smuggler ressemble fortement au montage que j’ai réalisé autour d’un Santa Cruz Tallboy. Et vu comment j’ai la banane à chaque sortie réalisée à son guidon, je peux vous dire que je n’attends qu’une chose : pouvoir rouler sur ce Transition Smuggler, histoire de voir s’il peut me produire le même effet que mon fidèle destrier ! Pour cela, direction l’Interbike à Bottleg Canyon du côté de Las Vegas, où j’ai pu l’essayer pendant près d’une journée. Arrivé sur le stand Transition, la bête m’attend patiemment en taille L. Avant même d’être monté dessus, j’ai l’impression que le Smuggler va m’en donner pour mon argent. Il est sacrément racé, bien monté, et ressemble à un gros joujou. Même s’il n’est pas sans rappeler un Trek Slash ou les premiers Specialized Pitch, le cadre en aluminium est sacrément bien réalisé. Côté conception, on retrouve les “classiques”, à savoir une douille de direction conique, les passages de gaine en interne (avec un système de colliers pour maintenir les gaines), un axe arrière vissé en 12X142 mm ou encore le système ISCG pour pouvoir monter un guide-chaîne. Le Smuggler a été développé exclusivement pour les transmissions monoplateau. L’absence de dérailleur avant a permis à Transition de pouvoir réduire la longueur des bases à 435 mm, une belle performance pour un 29” compte tenu des 115 mm de débattement arrière. Quand je découvre que Transition a ni plus ni moins décidé de monter une Rock Shox Pike en 130 mm à l’avant, j’exulte. Tout simplement parce que selon moi, le châssis de la Pike (à la base destinée à l’enduro) est particulièrement adapté aux contraintes qu’engendre le 29” ! Allez, feu, on roule !

Désert pluvieux, désert heureux

Une fois les réglages de base effectués (30% de précontrainte au niveau des suspensions), c’est parti pour une boucle d’échauffement sur “Mother”, une de mes pistes préférées à Bootleg car elle alterne montées techniques, passages techniques à vitesse réduite et descentes hyper ludiques à base d’enchaînement de grandes courbes à négocier plein gaz. Je vous vois déjà venir à la lecture de cet essai : « dis donc, ils ont la belle vie à Vélo Tout Terrain, à essayer des vélos sous le soleil dans le désert du Nevada. » Eh bien ce coup-ci, c’est raté les gars ! J’ai à peine roulé 100 mètres que les premières gouttes de pluie font leur apparition. Pour un gars comme moi qui craint le soleil et les fortes températures, c’est un mal pour un bien. Et surtout, cette fine pluie a pour avantage de “coller” la poussière et d’offrir un grip que je qualifierais de “qualité 4 étoiles”. Chez Transition, on sait mettre à l’aise. Entendez par là que la marque américaine (à la limite de la frontière canadienne, mais américaine tout de même !) sait faire des géométries qui vous mettent rapidement à l’aise, et le Smuggler ne déroge pas à la règle. Dès les premières difficultés, on bouge très facilement sur le vélo grâce à un centre de gravité abaissé au maximum. J’avais un peu peur que l’angle de direction assez généreux (67,5°) soit pénalisant dans les sections trialisantes, mais il n’en est rien. En fait, le Smuggler se pilote avec une facilité déconcertante, grâce à un poste de pilotage particulièrement bas malgré les 130 mm de la fourche. Tout cela grâce à une douille de direction très basse et des roulements intégrés. Sur ce début de parcours plutôt technique et assez lent, le Smuggler tient en tout cas toutes ses promesses. Reste à voir si Transition a réussi à combler ses lacunes en terme de performance au pédalage. Car jusqu’alors, les productions de Transition n’étaient pas réputées pour être des foudres de guerre en terme de rendement.

Le grand mix !

La première ascension me conforte dans l’idée que Transition a plutôt bien réussi son nouveau châssis. Pas de doute, ce Smuggler grimpe sacrément bien. A tel point qu’à aucun moment je n’ai eu besoin de fermer l’amortisseur. Sans hésitation, le Smuggler pédale bien mieux que ses prédécesseurs, tout en offrant un confort et un grip sur les petits chocs qui lui permettent d’offrir un contact avec le terrain exceptionnel. Mais il faut dire qu’avec une couronne de 32 dents (mono plateau oblige), l’effet de pompage se fait nettement moins sentir qu’avec un petit plateau. Grâce à un châssis vivant et plutôt tolérant, le Smuggler devient une arme dès que la pente s’inverse et permet de rouler vite en toute sécurité. Pour autant, chaque élément de terrain devient une bonne excuse pour s’envoyer en l’air. Les 130 mm de débattement avant associés aux roues de 29’’ permettent de passer vraiment partout sans se poser de question. Vous l’avez compris, Transition a parfaitement réussi son nouveau bébé qui combine habilement performance et fun. Il n’est pas exclu qu’elle le décline dans le futur dans une version carbone. En attendant, rien ne vous empêche de craquer pour la version alu, plus accessible tant au niveau du budget que du pilotage et de pourquoi pas envisager le montage d’une paire de roues carbone !

Caractéristiques :

FICHE TECHNIQUE : Tailles disponibles : S, M, L, XL – Modèle testé : L – Cadre : aluminium – Fourche : Rock Shox Pike RCT3 Solo Air – Amortisseur : Rock Shox Monarch RT3 Debonair – Freins : Shimano XT ø 180 mm – Pédalier : RaceFace Turbine – Dérailleur arrière : Sram X01 – Commande : Sram X1 – Cassette : Sram – Roues : WTB Frequency I23 – Pneus : Schwalbe Nobby Nic Pacestar EVO 29X2.25 – Cintre : Kore Mega 760 mm – Potence : RaceFace Turbine 50 mm – Tige de selle : Rock Shox Reverb Stealth 150 mm – Selle : ANVL – GEOMETRIE :  Tube supérieur : 619 mm – Tube de selle : 457 mm – Bases : 435 mm – Empattement : 1 158 mm – Hauteur du boîtier de pédalier : 40 mm – Angle de direction : 67,5° – Angle du tube de selle : 74,9°.

Distributeur : Performance Parts,  web : www.ppcycle.fr

Notes

AUTONOMIE/RENDEMENT
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT

 

[quote]On aime : le compromis fun/ performance au top, l'équipement cohérent (freins, transmission, pneus, tige de selle telescopique)
On regrette : le cadre prévu uniquement pour monoplateau.[/quote]