Commençal Supernormal 1 650B : Mr tout le monde

Commençal et le Supernormal, c’est une longue histoire. C’est avec ce modèle que Max Commençal a fait un retour fracassant dans l’industrie du cycle, il y a presque 15 ans. Depuis, le Supernormal n’a jamais cessé d’évoluer, tout en veillant à respecter ses principes de bases : simplicité, efficacité pour un VTT axé randonnée sportive. Aujourd’hui les modèles 26’’ et 29’’ disparaissent et laissent place à une seule taille de roues : le 27.5’’.

Commençal Supernormal 1 650B (5)
DR Tom Zaniroli

 

[Htab][tab title= »PRIX »]1199€[/tab][tab title= »POIDS »]12,10 kg sans pédales en taille M[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 120 mm [/tab][tab title= »USAGE »]rando-sport, vallonné, plaine.[/tab][/Htab]

Repensé pour 2014, le Supernormal se dote d’un nouveau châssis en aluminium Nec+Ultra SL. Il s’agit de l’alliage 6061 triple épaisseur cher à la marque andorrane. La fabrication du cadre est on ne peut plus simple. Pattes arrière en 135×10 mm, boîtier de pédalier au standard BSA, passages de la câblerie sous le tube inférieur, on est vraiment sur du classique. La douille de direction conique, la patte Postmount 160 mm et la jonction entre les haubans et les bases, signature des Supernormal depuis plusieurs saisons, sont les seules extravagances à constater. Néanmoins ça respire le costaud. Pour être en adéquation avec le format de roues, la géométrie est elle aussi retouchée. L’angle de direction est revu. Désormais calé à 68°, il permet d’avoir une position de fourche un peu plus couchée et donc plus stable. L’angle de tube de selle reste lui à 73° pour offrir une position de pédalage redressée. Les bases (430 mm) comme le tube supérieur (585 mm) de notre modèle d’essai en taille medium, sont plutôt courts. Ils sont complétés par un boîtier de pédalier au ras du sol. Commençal entend bien proposer, comme à son habitude, un vélo avec du caractère et ultra-compact. L’empattement restreint de la bête (1 080 mm) ne fait que confirmer ce sentiment. L’équipement est du même acabit que le cadre, simple et éprouvé, sans folie particulière. On retrouve une fourche Fox 32 Float Evo CTD en 120 mm pour la suspension, un panachage de pièces Sram pour la transmission, une paire de pinces Formula pour arrêter l’engin et des composants maison Alpha pour le poste de pilotage. Ce dernier, avec son cintre large en 740 mm et une potence courte, est clairement l’un des points forts du vélo et devrait satisfaire les pilotes aimant engager sur les sentiers.

« Moi, VTT »

Sur les singletracks, le Supernormal révèle ses aptitudes rapidement. D’abord, une fois en selle, on est comme à la maison ! Tout tombe sous la main, le poste de pilotage est soigné. On retrouve même les mixmaster Formula qui permettent de fixer les leviers de freins au manettes de vitesses, via un seul collier, et ainsi libérer de l’espace. De quoi installer une tige de selle télescopique au prochain Noël… n’est-ce pas ?! Mais revenons au roulage, le Commençal fait le boulot sans demander son reste. Ce n’est pas une bête de course ultra-nerveuse ou au rendement optimisé, néanmoins il offre un certain répondant. Il ne vous laissera pas tomber dans les longues sections de pédalage au train. Sa position redressée permet d’appuyer sur les pédales avec conviction. Il faudra malgré tout se sortir un peu les tripes pour aller taquiner le chrono. Les gros de coups de cul se négocient bien, à condition de soigner sa position sur vélo, sous peine de cabrages intempestifs. Son gabarit court en fait un jouet dans les portions sinueuses. On pose des appuis à droite à gauche ou dans les compressions et le vélo répond par de vives accélérations. Par contre, on ne comprend toujours pas la présence d’une couronne en 38 dents sur le pédalier double. Un 36 aurait été bien plus adéquat pour les courtes relances en force. En descente le topo est le même que dans les enchaînements de virolos. Le fun prime. Le vélo se place avec facilité. L’angle de direction rajoute un peu de stabilité et permet de voir venir les obstacles avec sérénité. On aurait aimé une gomme un peu plus tendre, ou un pneu un peu plus cramponné à l’avant pour être parfaitement en confiance. Les Maxxis Ardent de première monte offrent une faible résistance au roulement pour pédaler, mais ne sont pas optimum lorsqu’il s’agit de poser des appuis sur sol fuyant. De même, l’axe de 9 mm à l’avant ne devrait plus avoir sa place sur un VTT en 2014. Complété par un pivot droit en 1”1/8 alors que le cadre est compatible conique, ça manque de rigidité sur le train avant. S’ensuit une perte de précision dans le pilotage. Le détail a d’ailleurs été corrigé sur les nouveaux Meta HT Trail qui prendront le relai du Supernormal pour 2015. Ces derniers héritent au passage de la géométrie bien funky du vélo. Vous l’aurez compris, le Commençal possède un vrai trait de caractère, malgré certains détails de montage incohérents. C’est un randonneur sportif qui ne vous laissera pas tomber et saura vous proposer une belle palette de sensations, d’autant plus qu’il est désormais soldé sur le site de la marque. De quoi en faire un bon produit pour mettre votre ado sur un VTT !

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUE : Tailles : XS, S, M, L, XL – Modèle d’essai : M – Fourche : Fox Racing Shox 32 Float 650 Evo CTD – Freins : Formula C1 160 mm – Dérailleur avant : Sram X5 – Dérailleur arrière : Sram X7 Type 2 – Pédalier : Sram S-1000, 38-24 – Commandes : Sram X7 – Cassette : Sram PG1030, 11-36 v. – Roues : Jalco 650b/Joytech – Pneus : Maxxis Ardent, 27.5’’x2.25 – Potence : Alpha Enduro – 60 mm – Cintre : Alpha – 740 mm – Tige de selle : Commençal Alu, 31,6 mm – Selle : Commençal Supernormal by Velo – GEOMETRIE : Top tube : 585 mm – Tube de selle : 440 mm – Angle de direction : 68° – Angle de tube de selle : 73° – Bases : 430 mm – Empattement total : 1 080 mm – Hauteur boîtier : 295 mm.

Distributeur : Commençal, webwww.commencal-store.com

AUTONOMIE/RENDEMENT [star rating= »3″]
CONFORT [star rating= »3″]
MANIABILITE [star rating= »4″]
STABILITE [star rating= »3.5″]
PRIX/EQUIPEMENT [star rating= »3.5″]

[quote]On aime : le poste de pilotage, la géométrie, le caractère joueur.
On regrette : la plasue en 38 !, la monte pneumatique.[/quote]

 

Previous articleBiologic Bike Mount pour iPhone 6
Next articleTransition Smuggler 1 : anticonformiste
Journaliste & photographe à bikelive.com