Accueil ESSAIS Sunn Prim S3 : Prime Time

Sunn Prim S3 : Prime Time

Avec le Prim, Sunn entend bien renouer avec son glorieux passé de marque axée cross-country performance. La compagnie, désormais nantaise, s’en donne les moyens avec ce semi-rigide 29 pouces en carbone taillé pour la grosse attaque sur les sentiers. On est allé vérifier les capacités de ce nouveau Prim, en version premier prix S3, rien que pour vous… et un peu pour nous aussi !

DR. N. Le Carré

[Htab][tab title= »PRIX »]1999€[/tab][tab title= »POIDS »]11 kg sans pédales en taille M[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 100 mm | Déb. ar. :- mm[/tab][tab title= »USAGE »] rando-sport, vallonné, plaine.[/tab][/Htab]

Introduit en 2016, le Sunn Prim est de retour pour la saison 2017. Son châssis n’a pas été modifié depuis l’an passé ; on retrouve donc un cadre en carbone avec un triangle avant monocoque. Spécificité de notre modèle de test premier prix, l’ensemble du châssis utilise une fibre haut module du fabricant japonais Toray, de la 700 pour sa construction. Les modèles plus haut de gamme Prim Finest et Prim S1 se distinguent en utilisant une fibre un peu plus légère et résistante T800. Un procédé qui permet de réduire le coût de notre version S3 sans altérer ses qualités dynamiques plus que de raison. Le cadre accuse néanmoins 200 grammes de plus sur la balance. Comme sur tous les vélos de la gamme, on retrouve des tubes utilisant la forme dite Edge Tubing qui souligne la nouvelle identité visuelle Sunn. Une technologie qui permet, dixit Sunn, de réduire l’effet de torsion au pédalage tout en optimisant la transmission de la puissance. A l’arrière, on gagne également en souplesse verticale pour filtrer au mieux les petits chocs. Pour ne rien gâcher ça lui donne une gueule d’enfer. Enfin on termine par un mot sur le système de pattes arrières maison. Baptisé E.D.O. (Echangeable Drop Out), il permet, indépendamment de la patte de dérailleur d’adapter l’entraxe des axes de roue arrière en fonction des différents standards sans avoir à toucher au cadre. C’est plutôt pratique pour le jour où vous aurez envie de passer votre Prim S3 en axe traversant. En effet, pour des raisons de coût, ce modèle utilise de bons vieux axes classiques à serrage rapide. Au niveau des cotes, le Prim se veut avant tout très compact. On retrouve une géométrie un peu à l’ancienne avec des bases en 435 mm et un triangle avant court (Reach/Allonge 407 mm en M). Néanmoins, la direction est plutôt ouverte et vient se caler à 69,5°. Le tube de selle s’installe lui à 73° et offre une position légèrement sur l’arrière. On terminera par un mot sur l’équipement. Le Prim S3 se voit chaussé d’une fourche RockShox Sektor proposant 100 mm de débattement et un blocage au guidon. Sram s’occupe de la transmission et du freinage avec un combo 1×11 issu des gammes NX et GX et une paire des derniers Level. Le poste de pilotage, la tige de selle carbone ou encore les roues sont issus du catalogue Sunn. On retrouve une paire de Hutchinson Cobra pour fixer le Prim S3 au sol. Le Sunn s’annonce ainsi à 11,100 kg pour un prix psychologique de 1 999 €, donc sous la barre des 2 000 €.

Tiré à quatre épingles

DR. N. Le Carré

Hiver oblige, avant même les premiers tours de roues, on troque le Cobra à l’avant pour un Toro (voir encadré), toujours issu de la gamme Hutchinson. Une manipulation qui nous permet de voir que les roues du Sunn ne sont pas équipées de scotch Tubeless d’origine. Sur le site du constructeur Mach 1, les jantes 3.90SL ne sont pas données compatibles, le choix semble donc justifié. On pourra toujours tenter une conversion en utilisant des pneus tubeless ready de qualité, mais à vos risques et périls. Qu’à cela ne tienne, nous voilà partis sur nos parcours de test. Dès les premiers sentiers, le Sunn se montre surprenant de dynamisme. Malgré des roues premier prix, la machine accélère fort et une fois lancée le rythme reste soutenu. Le rendement est ainsi au rendez-vous et on se demande même à quel moment ça va s’arrêter. Pas de soucis de ce côté-là, ça pousse ! On se dit même qu’avec une paire de roues plus dynamique, la bête serait encore plus diabolique. En terme de prise en main, pas de réel soucis. En grimpette, là encore tout va bien du côté du vélo lorsque que le terrain est sec. On joue avec la manette de blocage en permanence sur la fourche qui a tendance à jouer de l’accordéon. On a d’ailleurs aimé retrouver cette manette à la place du shifter de gauche absent grâce à la transmission 1×11. Bien posé en selle sur le Prim ou en danseuse pour en remettre une louche, la bête se hisse vers les sommets sur un bon rythme. Dans les terrains gras, c’est le Cobra semi-slick à l’arrière qui limite grandement la motricité. On a même eu le droit à quelques refus d’obstacles !

Avec le Prim, Sunn pond un VTT de puncheur taillé pour la compétition.

Dans les portions sinueuses, la compacité du Sunn lui donne l’avantage. La machine se faufile sans difficulté majeure, on aurait simplement aimé profiter d’une fourche avec un déport de 51 mm, contre 46 mm sur la RockShox Recon, afin de rouler avec un peu moins de chasse. On pourrait ainsi obtenir un gain de précision dans la direction, entraînant moins de corrections de trajectoires. Un phénomène que l’on retrouve à haute vitesse, en descente, où là encore un offset de 51 mm offrirait un regain de confiance au moment d’engager le vélo dans les courbes rapides en appuis. Rien de dramatique néanmoins, on vous rassure, ce choix technique tient plus de l’optimisation que d’un réel problème !

Le Sunn sera tout à fait capable de s’aligner au départ d’une course ou d’une randonnée avec ses composants d’origine. Sur le point du confort, le Prim n’est pas au niveau des meilleurs de la catégorie. Sans être un bout de bois, il reste relativement raide. Une caractéristique qui renforce son côté explosif. Ça saute, ça rebondit, mais ça attaque fort. Avec le Prim, Sunn pond un VTT de puncheur taillé pour les compétiteurs. Les autres y trouveront un VTT ultra dynamique qui favorise les sensations fortes.

 

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUE : Tailles : S, M, L – Modèle d’essai : M – Cadre : carbone monocoque HM T700 – Fourche : RockShox Recon Gold – Freins : Sram Level, ø180/160 mm – Dérailleur arrière : Sram GX – Pédalier : Sram NX, 32 dts – Commandes : Sram NX 11v – Cassette : Sram PG1130, 11/42 – Jantes/moyeux : Mach1 3.90SL / Sunn hubs – Pneus : Hutchinson Cobra Air Light, 29×2.10’’ – Potence : Sunn Aluminium, 70 mm – Cintre : Sunn Aluminium, 720 mm – Tige de selle : Carbone SP-406, ø27,2 mm – Selle : Sunn 5495 – GEOMETRIE :  Taille M – Top tube : 600 mm – Tube de selle : 450 mm – Angle de direction : 69,5° – Angle de tube de selle : 73° – Bases : 435 mm – Empattement total : 1100 mm – Hauteur de boîtier : 305 mm – Reach : 407 mm – Stack : 638 mm.

Distributeur : Sunn Bicycles, Contact : www.sunn.fr

RENDEMENT
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT

[quote] On aime : Ultra pêchu et taillé pour l’attaque • Vif dans le sinueux • Bon rapport qualité/prix
On regrette : Roues un peu molles • Offset de fourche de 46 mm • Monte pneumatique exclusive.[/quote]

Publicité