RockShock dégaine la ZEB

La Zeb, c’est la nouveauté du moment. Elle est la réponse de RockShox à l’autre géant américain de la suspension… Elle suit la tendance proposée par Fox en maximisant la taille des plongeurs. Nous sommes sur du ø38 mm. Nous avons pour les plus anciens d’entre nous l’impression de voir resurgir la Totem qui, à l’époque était faite pour du Freeride. Nous nous demandons même si ce nom n’aurait pas été plus approprié dans notre langue car franchement Zeb, ce n’est pas des plus glamours, mais en rapport avec Zebulon Pike, un explorateur Américain.

Sur un plan plus technique , la ZEB offre 21.5% de rigidité torsionnelle, 7% plus rigide en raideur longitudinale et 2% en transversale, par rapport à une Pike en 29′ et 180 mm de débattement. Le Té en aluminium de la ZEB a été travaillé pour gagner quelques grammes et gagner en style. par ailleurs, la ZEB permet d’intégrer les garde boue, notamment le nouveau modèle Rockshox à trois vis, disponible sur tous les modèles.

Cette fourche utilise le nouveau ressort Debonair et la cartouche Charger 2.1 RC2 avec ses réglages en compression haute et basse vitesse.. Les joints sont aussi en provenance de chez SKF et le fluide de chez Maxima, le Plush. RockShox fait donc le choix de la continuité sur le côté fonctionnel. Le châssis est massif et il est le plus imposant des trois protagonistes surtout au niveau du T.

Le jambage n’est pas en reste mais garde une interface avec le moyeu plus classique que les autres. La Zeb est clairement la fourche la plus simple d’utilisation de ce test. Nous avons des indications de pression sur le jambage et il est noté sur le plongeur le pourcentage de précontrainte quand nous grimpons sur la machine. Il faudrait vraiment le faire exprès pour être hors de la zone préconisée.

Rockshox connait son marché et n’a pas oublié de proposer des ajustements (compression et détente) qui rassurent souvent l’utilisateur au moment de l’achat. Nous retrouvons une détente pourvue d’une grande plage avec de nombreux clics. La molette est exposée mais souple d’utilisation. Le bloc de compression est un peu plus rugueux avec beaucoup de clics en compression basse vitesse et beaucoup moins sur la haute vitesse.

Retrouvez l’essai de la fourche ZEB dans Vélo Tout Terrain n°258 en kiosque fin Août.

Fiche technique : Rock Shox Zeb Ultimate

La gamme complète ZEB

Previous articleDT Swiss 1700 Spline 2021
Next articleAnnulation de la manche de Coupe du Monde des Gets…
Journaliste & photographe