K-Vélo, la solution écomobilité par Kia

Kia présente une solution d’écomobilité à Genève avec son nouveau vélo électrique K-velo. Kia Motors dévoilera les toutes dernières versions de ses prototypes de vélos électriques K-Velo au Salon de l’Automobile de Genève 2015, témoignant des efforts constamment déployés par la marque dans le domaine de la mobilité écologique. Le nouveau Kia K-velo est un vélo électrique (versions City et MTB – Mountain Bike) constituant une solution de transport à émissions polluantes nulles. Dans ses deux déclinaisons, le K-velo promet d’offrir des performances élevées grâce à son puissant moteur électrique, tout en intégrant une foule d’innovations technologiques en termes de design, de spécifications et de fabrication. Le K-velo repose sur des innovations et processus utilisés par les installations de production automobile mondiales de Kia.

Autonomie maximum de 70 km grâce à un innovant groupe propulseur

Le K-velo est un véhicule à propulsion animé par un groupe propulseur électrique innovant de la marque Bosch, composé d’un moteur électrique de 250 W développant un couple généreux de 45 Nm, et associé à une batterie lithium-ion polymère de 36 V / 10 Ah. Le modèle City séduira les citadins grâce à son autonomie maximum de 70 km – soit 30 km de plus que les prototypes de vélos électriques présentés par Kia en 2014 – tandis que la version MTB, conçue pour une utilisation en environnements tout-terrain, plus hostiles, offrira une autonomie d’environ 50 km. Pour un plus grand confort d’utilisation, la batterie est facilement démontable pour la recharge – un processus qui devrait prendre quatre heures sur une prise électrique domestique.Les deux modèles, City et MTB, disposent du même groupe propulseur et de la même batterie, et pèsent environ 20 kg. Leur vitesse maximum de 25 km/h est conforme aux réglementations de l’Union Européenne. Des techniques de fabrication issues de l’automobile

Conçu et fabriqué par l’équipe Venture Business Development Team de Kia dans son centre de Recherche et Développement de Namyang, en Corée, le K-velo se compose d’un cadre métallique monocoque innovant, produit selon une technologie d’emboutissage évoluée et un processus de soudage robotisé. Il en résulte un vélo électrique fabriqué selon des normes de production et de contrôle qualité dignes de l’industrie automobile.

City ou MTB – pour séduire un vaste panel de clients, citadins ou aventuriers

Le modèle City se veut le plus généraliste des deux avec son cadre ouvert, sa batterie montée à l’arrière, ses roues de 28 pouces et ses garde-boue, et entend ainsi séduire les citadins. Le modèle MTB est conçu pour une utilisation en tout-terrain, et se dote d’une fourche avant RockShox de 100 mm, d’une batterie montée en position centrale et de jantes de 27,5 » chaussées de pneus tout-terrain.Le cadre, le moteur électrique et la batterie sont fabriqués en Corée, les freins et les pignons Shimano proviennent du Japon et l’assemblage final est réalisé en Allemagne.

Previous articleContrats Co Factory chez Race Company
Next articleData Vitae, le bracelet médical indispensable
Rédacteur & photographe