Home ESSAIS GT Force Carbon Pro : Forcément bon !

GT Force Carbon Pro : Forcément bon !

139
0

Dans le précédent numéro de Vélo Tout Terrain, nous testions le tout nouveau GT Sensor. Ce mois-ci, on vous dit tout sur le Force, son grand frère en roues de 27.5 » et 150 mm de débattement !

DR. GT Bicycles

Prix : 5 499 € | Poids NC | Déb. av.  : 160 mm | Déb. ar. : 150 mm

Pratique : rando-sport, compétition, vallonné, montagne 

Comme on vous l’expliquait le mois dernier, GT amorce un virage important pour 2019. Après s’être fait remarquer par des systèmes de suspension uniques et novateurs (mais aussi compliqués et pas toujours simples à entretenir) au fil des 25 dernières années, la marque américaine revient sur des bases plus simples et cohérentes sur ses nouveaux châssis. Un retour à un système de suspension éprouvé, simple à mettre en œuvre et dont les caractéristiques peuvent facilement être manipulées en changeant le positionnement des points de pivot et le setting de l’amortisseur, pour obtenir le comportement souhaité sur le terrain. Et surtout au final, un retour à un système plus facile à entretenir et plus simple à régler pour l’utilisateur.

Nostalgia, ultra

Pour autant, GT ne renie pas son passé glorieux et compte même jouer sur la nostalgie de la grande époque, celle où un certain Nicolas Vouilloz remportait tout en descente au guidon d’un GT LTS. Une machine dotée d’une suspension arrière à parallélogramme déformable, d’un point de pivot Horst au niveau des bases et (déjà !) d’un amortisseur au format Trunnion. En remettant le LTS (pour Linkage Tuned Suspension) au goût du jour sur le nouveau Force, GT compte bien jouer sur la corde sensible et en profite pour rappeler qu’elle fait partie de ces marques qui ont bâti l’histoire du VTT. Esthétiquement, le Force se rapproche énormément du Sensor testé le mois dernier. Niveau châssis et système de suspension arrière, c’est du copier/coller, à se demander même si la marque américaine n’utilise pas les mêmes parties avant en carbone (l’arrière restant en aluminium) sur les deux plateformes. Et pourtant, ces deux machines ne s’adressent définitivement pas au même public. Là où le Sensor joue sur la polyvalence avec ses roues de 29 » et ses 130 mm de débattement, le Force se veut nettement plus engagé en adoptant des roues de 29 » et 150 mm de débattement arrière, contre 160 mm à l’avant. De quoi flirter avec l’enduro, d’autant plus que la géométrie est du genre engagée avec 65° d’angle de direction en position basse. Ouverte, car comme sur le Sensor, il est possible de régler les cotes du vélo sur deux positions et ainsi de faire varier les angles de 0,5° et la hauteur du boîtier de pédalier d’environ 6 mm. GT n’a pas spécialement cherché la légèreté, mais plutôt la fiabilité. Les bases et haubans en alu sont très massifs, l’avant en carbone est ultra agressif. La marque américaine a voulu proposer une machine simple et sans fioriture : du Boost pour les axes de roue, un boîtier de pédalier fileté pour la fiabilité ou encore une patte de frein à disque en Postmount 180 mm qui permet d’éviter d’avoir recours à un adaptateur.

Mais le plus réussi sur ce cadre, c’est sans aucun doute le système de passage de gaines. Vous ne les voyez pas et pourtant, elles ne passent pas à l’intérieur du cadre ! L’astuce, c’est le tube diagonal creusé dans lequel toutes les gaines passent en externe. Elles sont ainsi protégées, faciles à installer car elles restent accessibles mais sont invisibles à l’œil nu lorsqu’on regarde le vélo de profil. Classe !

Force of July

DR. GT Bicycles

Le 4 juillet (ou fourth of July en anglais), c’est la fête nationale aux USA : le jour où la déclaration d’indépendance face au Royaume de Grande Bretagne a été signée, en 1776. Et le Force of July, c’est tout simplement le même jour où l’on a testé le nouveau GT du côté de Trysil en Norvège, en mode Independence Day !Par rapport au Sensor Pro testé les jours précédents, le Force Pro se négocie au même tarif, soit 5 499 €. Ce qui saute instantanément aux yeux, c’est le passage à des suspensions Fox sur le Force (le Sensor étant monté en RockShox), avec une «bonne grosse» 36 à l’avant et un amortisseur DPX2 avec bonbonne à l’arrière. Le tout en version Factory, avec revêtement Kashima : du grand luxe. Des les premiers tours de roue, le constat est unanime : oui, il y a plus de débattement que sur le Sensor (30 mm à l’avant et 20 mm à l’arrière)… mais ça marche de folie ! Là où j’avais tendance à trouver l’arrière du Sensor un peu trop sec en début de course avec l’amortisseur Monarch RT3, c’est tout l’inverse avec le Fox DPX2 du Force. L’arrière est rivé au sol, bien en accord avec l’onctuosité de la 36 à l’avant. Pour autant, le maintien des suspension est impeccable à mi-course dès qu’on attaque les portions plus cassantes. L’attaque justement, c’est le truc du Force. Lâchez les freins, concentrez-vous sur votre trajectoire. Plus vous prenez de la vitesse, plus cela semble être facile. Le vélo offre une superbe lecture du terrain, sans pour autant perdre en dynamisme. Il est vif dans les changements de trajectoire, se place très bien dans les épingles. C’est là qu’on ressent les bénéfices des roues de 27.5 » par rapport au Sensor en 29 ». La contrepartie, c’est qu’il est un peu moins à l’aise en franchissement que son petit frère. On a pu le vérifier sur ce magnifique sentier naturel en balcon dominant Trysil, où le Sensor nous aurait permis de mieux conserver de la vitesse et du flow. Aux frontières de l’enduro, le Force offre une belle versatilité et permet d’envisager de très belles sorties avec du dénivelé dans le meilleur des mondes : arriver aux sommets au guidon d’une machine qui reste performante et se régaler en descente au guidon d’un VTT sacrément bien équipé et taillé pour se faire plaisir plus la pente s’inverse.

Sensor ou Force ?

DR. GT Bicycles

A ma gauche, le Sensor. Un 29 » en 130 mm de débattement. A ma droite le Force. Son homologue en 27.5 » et avec un débattement revu à la hausse, soit 160 mm à l’avant contre 150 mm à l’arrière. Pour avoir eu la chance de passer de l’un à l’autre, on s’est finalement dit que s’il fallait en choisir un, cela allait être plus compliqué que prévu. Niveau polyvalence, les grandes roues du Sensor, combinées à sa géométrie bien engagée, lui permettent d’être ultra efficace en côte et plutôt convaincant en descente. Mais une fois qu’on a goûté au Force monté en suspensions Fox, on a difficilement envie de revenir en arrière. Et puis avouons qu’il est mieux paré niveau freinage avec ses Sram Guide RS, bien plus endurants et puissants que les petits Level TL du Sensor. Pour avoir cogité pendant quelques soirées sur la question, j’en suis finalement venu à la conclusion que ma machine idéale serait un Sensor, car je suis un inconditionnel des roues de 29 » et que les 130 mm de débattement à l’arrière me suffisent. Je le verrais bien monté avec l’amortisseur DPX2 du Force (car le développement du nouveau châssis a été réalisé avec Fox) et une fourche en 140 mm de débattement à l’avant ! Si vous recherchez une machine polyvalente mais que vous lorgnez sur quelques courses d’enduro de temps en temps, alors le Force pourrait bien vous taper dans l’œil…

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUETailles : S, M, L, XL – Modèle d’essai : L – Cadre : avant carbone, arrière aluminium – Fourche : Fox Float Factory 36 – Amortisseur : Fox Float DPX2 EVOL Factory – Freins : Sram Guide RS, ø200/180 mm – Dérailleur arrière : Sram X01 Eagle – Pédalier : Truvativ Descendant 7K DUB, 32 dents – Commande : Sram GX Eagle – Cassette : Sram XG-1295, 10-50 dents – Moyeux : All Terra – Jantes : Stan’s NoTubes Flow MK3 – Pneus : Schwalbe Magic Mary Performance 27.5X2.35 – Potence : Race Face Aeffect, 40 mm – Cintre : Race Face Aeffect, 780 mm – Tige de selle : KS LEV Ci Carbon, ø 31,6 mm – Selle : Fabric Scoop Shallow Sport – GEOMETRIE taille L ( position basse) : Tube supérieur : 621 mm – Tube de selle : 480 mm – Angle de direction : 65° – Angle de tube de selle : 75,5° – Bases : 435 mm – Empattement total : 1 221 mm – Hauteur de boîtier : 339 mm – Reach : 465 mm – Stack : 606 mm.

Distributeur : CSG, Contact : www.gtbicycles.com

RENDEMENT
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT

On aimeFonctionnement des suspensions • Belle polyvalence • Châssis convaincant

On regretteIntérieur des chaussures qui frotte sur les haubans