Accueil INFOS Gaes Titan Desert 2018 by Garmin, c’est parti !

Gaes Titan Desert 2018 by Garmin, c’est parti !

GAES TITAN DESERT BY GARMIN 2018 - Etape 1 - 29/04/2018

La 13e édition de la Gaes Titan Desert by Garmin a débuté ce samedi, avec la victoire de Josep Betalu, talonné de près par l’australien Cadel Evans, sur une première étape d’anthologie faite de 115 kilomètres dans le haut Atlas et 2600 mètres de dénivelé positif. Eloge à la performance physique, cette épreuve de VTT en six étapes est aussi une ode à la beauté du Maroc.

L’épopée a débuté ce dimanche pour les 612 participants à la Gaes Titan Desert by Garmin. La première étape a proposé aux concurrents un tour de chauffe pour le moins rugueux : une boucle de 115 kilomètres autour de Boulmane Dadès, avec 2600 mètres de dénivelé positif, et cinq étoiles en termes de difficulté. Si le tracé a sans doute mis quelques paires de cuisses en surchauffe, il a ravi le regard, tant l’Atlas fut sublime, révélant ses sommets, ses gorges et ses canyons.

GAES TITAN DESERT BY GARMIN 2018 – Etape 1 – 29/04/2018

En tête de course, Josep Betalu n’a pas traîné. Vainqueur de la première étape, il s’est imposé après 4 heures 45 minutes d’effort. Chez les femmes, c’est Ramona Gabriel qui a pris la tête du classement général, en ralliant la ligne d’arrivée 43 minutes après le 1er du classement masculin. Invité à courir cette première étape, Cadel Evans a terminé 2ème. Une grande performance que commente l’Australien, vainqueur du Tour de France 2011 : « J’ai vécu aujourd’hui une expérience unique, et j’ai adoré cela ! Les jambes étaient au rendez-vous et je suis très satisfait de ma seconde place. Nous avons roulé dans des paysages hors du commun du Maroc. Le bivouac de la Gaes Titan Desert by Garmin et les haimas sont très confortables, les participants et le staff toujours de bonne humeur, ce qui rend l’expérience encore plus inoubliable. »

Ils étaient 612 à prendre le départ de la Gaes Titan Desert by Garmin, dimanche. Et, parmi les 24 nationalités représentées, un contingent d’une vingtaine de Français mené, pour l’heure, par Julien Nayener, 22ème du classement général.

GAES TITAN DESERT BY GARMIN 2018 – Etape 1 – 29/04/2018

Un parcours fantastique

La Gaes Titan Desert by Garmin se déroule en six étapes et connaîtra son épilogue vendredi 4 mai. Entre-temps, les vététistes auront arpenté les montagnes marocaines, le désert et les dunes d’Erg Chebi, des pistes parfois sablonneuses et des chemins de rocaille. Partout, des paysages époustouflants, des ambiances hors du temps et une immersion dans la nature feront de l’aventure sportive une expérience unique.

Des étapes hors-normes
Ce lundi débute l’étape marathon. Au départ de Boulmane Dadès, les coureurs devront embarquer tout le nécessaire pour passer deux jours en quasi autonomie (vêtements de rechange, matériel de réparation…). Après avoir parcouru 114 kilomètres et englouti 1556 mètres de dénivelé, les vététistes passeront la nuit à Alnif, d’où ils repartiront le lendemain matin, direction Rissani (122 km, 1089 m de dénivelé positif). Sur ce tracé ils auront, pour la première fois, profité d’un avant-goût des dunes de sables…

Après l’étape 100% désert de mercredi, place à l’étape Garmin. Sur cette boucle autour de Merzouga, les vététistes ne bénéficieront d’aucune indication de course. Seuls 4 points de contrôle kilométrique et 3 stations d’hydratation feront office de points de repères. GPS, instinct et sens de l’orientation seront leurs seules armes. Si l’étape ne fait « que » 94 km et n’offre « que » 590 mètres de dénivelé positif, c’est parce que le sable des dunes de Merzouga se chargera bien d’user les mécaniques… Enfin, afin de corser le jeu et de ne pas favoriser la formation de pelotons, les 20 premiers hommes et les trois premières femmes démarreront cette étape dans l’ordre du classement toutes les 30 secondes.

Un bivouac 5 étoiles
Ce ne sont pas moins de 1000 personnes qui vont transiter, jour après jour, dans les grands espaces de l’Atlas et du Moyen-Atlas. Le bivouac est l’objet de toutes les attentions. Restauration, hébergement, toilettes et douches mobiles, mais aussi assistances mécanique, physiologique et médicale font partie des atouts du bivouac. Les affaires des participants sont transportées chaque jour par l’organisation. Les objectifs sont multiples : assurer le confort, la récupération et le bien-être des concurrents, mais aussi assurer la propreté absolue de la caravane…

Comment suivre la course ?

    • Suivi live de tous les participants sur le site titandesert.comgrâce à leur dispositif de géolocalisation SPOT
    • Un streaming vidéo de chaque arrivée sur le site titandesert.com
Publicité