Home Mécanique Préparer son VTT pour la montagne

Préparer son VTT pour la montagne

146
0

Rouler à la montagne ne s’improvise pas. A tous les niveaux d’ailleurs. Si vous avez pensé à vous équiper de la tête aux pieds, peut-être avez-vous omis de jeter un œil à votre monture. En effet, il ne suffit pas de mettre un intégral et des coudières pour dévaler les pentes vertigineuse de nos plus belles vallées. Si vous pensez être suffisamment équipés pour vous prendre pour Cédric Gracia, vous êtes dans l’erreur. Il faut également penser à modifier votre VTT pour le rendre plus apte à attaquer les dénivelés négatifs.

Quelques éléments changés et c’est votre VTT qui se transforme

Les freins à disque
Si votre VTT est équipé de feins à disques basiques, il y a fort à parier que vous ayez des disques en 160 mm s’il est récent. Le 140 mm ayant été le standard auparavant. Pour la montagne, préférez des disques en 180 mm à l’avant pour avoir plus de force au freinage. L’arrière peut demeurer en 160 mm puisqu’il sera moins sollicité. Sinon, vous pouvez carrément passer en 203 mm devant et 180 mm derrière. Il faudra prévoir des réhausseurs pour vos étriers de freins pour qu’il soient à la bonne hauteur avec le nouveau disque. Comptez à partir de 22 € le disque et autant pour un réhausseur. Si vous changez de disque(s), pensez à changer vos plaquettes qui seront usées avec l’ancien et donc pas forcément adaptées au nouveau. Prévoyez environ 20 € la paire de plaquettes. Ensuite vient le poste de pilotage.Sur un VTT « normal», le poste de pilotage se veut plutôt cross country. Une position allongée privilégiant la performance plus que la maniabilité. Exactement l’inverse de ce qu’il faut en montagne. Changez votre potence pour un modèle plus court et plus relevé. Une potence de 60 mm avec un angle de 10° devrait convenir. Bannissez les embouts de cintre si vous en avez et préférez également un cintre relevé plutôt qu’un plat. Vous gagnerez en confort autant qu’en maniabilité. Pensez à vérifier que le diamètre de votre nouvelle potence est le même que celui de votre cintre si vous ne le changez pas : c’est soit 25,4 mm, soit 31,8 mm. Prévoyez environ 25 € pour une potence et autant pour un cintre.

Un peu de temps et d’argent rendront votre VTT apte à affronter les pentes

La selle
Votre selle d’origine est bien souvent longue et fine afin de privilégier les changements de position en cross country. Une selle adaptée à la montagne sera plus courte et plus large afin de faciliter les passages d’avant en arrière dus à la pente et offrir également une meilleure assise, plus confortable, même si vous n’aurez pas toujours l’occasion de vous asseoir dessus. Comptez à partir de 20 €. N’hésitez pas non plus à baisser votre tige de selle pour avoir plus d’amplitude au niveau des jambes.Le pédalier pour finir. Votre pédalier est peut-être équipé d’un grand plateau de 44 dents, bien utile en plaine ou en usage cross country où il faut des dents pour avancer sur le plat. En montagne, ce n’est pas nécessaire puisque vous passerez votre temps entre montées et descentes. Monter un plateau de 42 dents peut-être salvateur à bien des égards. Cela vous permettra de mieux grimper et cela vous donnera également un seuil de franchissement plus haut, ce qui vous évitera de taper les rochers lors de franchissements. Comptez environ 40 € la couronne.