Home ESSAIS Commençal Supernormal 29 : Normal ? Non, Super Normal !

Commençal Supernormal 29 : Normal ? Non, Super Normal !

Tant qu’à rouler, autant le faire avec le sourire et sans se ruiner ! C’est le leitmotiv du Commençal Supernormal depuis sa création en 2000. Véritable icône pour la marque andorrane, ce semi-rigide taillé pour la randonnée sportive remise les roues de 27.5’’ au placard et fait son grand retour dans la famille des VTT semis rigides 29 pouces. Un choix judicieux associé à un montage éclectique et polyvalent qui devrait faire du Commençal un VTT super normal !

DR N. Le Carré
DR N. Le Carré

[Htab][tab title= »PRIX »]1399€[/tab][tab title= »POIDS »]11.90 kg sans pédales en taille M[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 100 mm | Déb. ar. : – [/tab][tab title= »USAGE »] rando-sport, vallonné, plaine.[/tab][/Htab]

Le cadre du Commençal Supernormal 2016 est construit en aluminium 6061 à triple épaisseur variable. Il reprend les grandes lignes du modèle de l’an passé avec un tube supérieur particulièrement slopping, idéal pour faciliter les mouvements sur le vélo, une fois debout sur les pédales. On retrouve la douille de direction conique (ZS44/ZS56), ainsi que la jonction bases/haubans qui caractérise la lignée Supernormal. La boîte de pédalier est au standard BSA, le plus répandu sur le marché. Pour finir, le Commençal dispose de deux petits renforts. Le premier au niveau du raccordement entre le tube supérieur et le tube de selle, le second à la rencontre des haubans et là encore du tube de selle. De quoi rigidifier le vélo et lui assurer une bonne fiabilité dans le temps. Il n’y a pas de doute, ce Supernormal 29 respire le costaud. Bases et haubans sont travaillés pour filtrer au mieux les aspérités du terrain. La géométrie est à l’avenant. Le Commençal hérite d’un empattement court. La valeur entre l’axe de roue avant et celui de l’arrière est sous les 1 100 mm et devrait offrir du dynamisme au vélo. Les bases de 440 mm sont à mi-chemin entre vivacité et stabilité. Le haut du tube de selle se cale à 450 mm de l’axe de boîtier de pédalier en taille M. Le tube supérieur, bien que plutôt long (595 mm), propose en réalité une allonge de triangle avant (Reach) bien moindre, du fait d’un angle de tube de selle légèrement en arrière. Ce dernier est calé à 73°, là où la direction propose 69°. Au niveau de l’équipement, Commençal fait les choses simplement. On retrouve une fourche RockShox Reba RL avec 100 mm de débattement. Elle dispose d’un pivot conique et d’un axe de 15 mm pour fournir ce qu’il faut de précision et de rigidité au train avant. La transmission 10 vitesses est confiée à Sram avec un panachage X9/X7/X5 associé à un pédalier double 22/36. La marque américaine gère aussi le freinage avec les simples et fiables DB5. Le reste des composants sans exception est fourni par la marque maison de Commençal : Ride Alpha. Qu’il s’agisse des roues, du pédalier, du combo tige de selle/selle, ou encore de l’ensemble cintre/potence/grip, tout y passe pour donner un look bien trempé au Supernormal.

Un phare dans la tempête

Au moment d’enfourcher le Supernormal, on est surpris par la hauteur du poste de pilotage. Tout est fait pour rehausser ce point d’appui. Du capot de jeu de direction conique, en passant par la potence bien épaisse et au cintre particulièrement relevé, on sent que Commençal veut nous mettre en confiance. C’est également un bon moyen de privilégier le confort de l’assise. Associé à un triangle avant plutôt court, on obtient une position de pédalage très droite. Au roulage, la posture est plutôt bonne. Cerise sur le gâteau, la nouvelle selle Ride Alpha et les poignées fines, du même label, sont confortables. On lance les douze kilos de la bête en forçant sur les jambes et le Supernormal file au train avec aisance. Il profite pleinement de l’inertie des roues de 29 pouces pour affronter les sentiers roulants. Néanmoins, on reste sur une machine semi-rigide et malgré des bases et des haubans travaillés pour filtrer le terrain, le train arrière du Commençal a tendance à secouer son pilote. Un sacrifice sur l’autel de la rigidité qui en contrepartie offre de bonnes qualités dynamiques au vélo. Associé à son empattement court, le Supernormal est en effet particulièrement vif dans les enchaînements sinueux et vallonnés. Le cintre large en 740 mm permet de placer la machine comme bon vous semble et incite à prendre les trajectoires les plus osées. Le déport de fourche de 51 mm aide à maintenir une bonne maniabilité dans les virages les plus serrés. Cette dernière demande une forte précontrainte selon le constructeur, mais offre au final un amorti ferme. Au niveau des gommes, on se méfiera par contre des pneus Maxxis Ikon. Bons sur le sec, ils sont dépassés dans la boue. Qu’à cela ne tienne, on se permet de belles relances tout en cabrage, le Supernormal en redemande. À la montée, le vélo fait le job, sans non plus être l’arme ultime de cross-country. On est sur un VTT taillé pour la randonnée sport/plaisir, où le chrono n’a pas vraiment sa place. On adopte une position ramassée dans les raidards et le Supernormal accède au sommet sans problème. Les roues restent au sol et la motricité est toujours présente. Le pédalier double permet de passer sur le petit plateau et favorise la rotation des jambes. Au moment où le profil du terrain devient négatif, le poste de pilotage haut rassure le pilote et permet de lâcher les freins sereinement, à condition d’avoir baissé la selle au préalable. Une option tige de selle télescopique serait franchement la bienvenue sur ce vélo, tant il incite à l’attaque. Sur les sauts et dans les portions techniques, il s’en sort à merveille et prend des airs de machine de 4X. Seule l’absence d’un dérailleur débrayage pour parfaitement tendre la chaîne et éviter les sauts de cette dernière vient gâcher notre plaisir. Quoi qu’il en soit, avec une plus grande surface de contact au sol, les grandes roues, bien aidées par le boîtier de pédalier bas, apportent une nouvelle fois ce qu’il faut de stabilité et de grip à haute vitesse, malgré l’empattement court du vélo. On surveillera également le pédalier : notre manivelle gauche a eu tendance à se dévisser. Une déficience rare selon la marque, parfaitement prise en charge par le SAV. Imperturbable dans la tempête des nouvelles tendances, le Supernormal 29 reste une valeur sûre sur le marché des VTT pour qui aime rouler jusqu’à plus soif ou cherche un (deuxième) vélo accessible !

Ce qu’il faudrait changer

Pour parfaire le Supernormal 29, on vous conseille d’adopter, pour moins de 100 €, un dérailleur arrière Sram Type 2. Vous éviterez ainsi les déraillements à répétition. Pour rouler en toute sécurité et favoriser l’attaque, un pneu avant un peu plus cramponné est une bonne option. Enfin, pour taquiner en descente et rendre le Commençal toujours plus polyvalent, on ne saurait trop vous conseiller d’investir dans une tige de selle télescopique. Il existe des modèles premiers prix là encore à moins de 100 €.

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUE : Tailles : S, M, L et XL – Modèle d’essai : M – Fourche : RockShox Reba RL – Freins : Sram DB5 – 180/160 mm – Dérailleur avant : Sram X5 – Dérailleur arrière : Sram X9 – Pédalier : Ride Alpha – 22/36 –  Commandes : Sram X7 – Cassette : Sram PG-1020, 10-36 v. – Roues : Ride Alpha – Pneus : Maxxis Ikon 29×2.20’’ – Potence : Ride Alpha – 70 mm – Cintre : Ride Apha, 740 mm – Tige de selle : Ride Alpha – 31,6 mm – Selle : Ride Alpha – GEOMETRIE : Top tube : 595 mm – Tube de selle : 450 mm – Angle de direction : 69,5° – Angle de tube de selle : 73° – Bases : 440 mm – Empattement total : 1 092 mm – Hauteur de boîtier : 313 mm – Reach : 405 mm – Stack : 622 mm .

Distributeur : Commençal Bikes, Contact : www.commencal-store.com

RENDEMENT [star rating= »3.5″]
CONFORT [star rating= »2.5″]
MANIABILITE [star rating= »4″]
STABILITE [star rating= »3.5″]
PRIX/EQUIPEMENT [star rating= »3.5″]

[quote] On aime : Bon à tout faire • Vif sur les sentiers • Fun en descente
On regrette : Pneus pour terrain sec uniquement • Dérailleur arrière non débrayable • Pédalier à surveiller.[/quote]