Cannondale Moterra 3 : Il reprend du poil de la bête !

Oubliez tout ce que vous connaissez du Cannondale Moterra LT, la version 2020 n’a plus rien à voir. Une esthétique réussie, une gamme cohérente, et mieux, il risque même de faire de l’ombre à son petit frère tout juste sorti, l’Habit Neo. Alors, prêt à craquer ?

DR. A.di Lullo

Prix : 5 299 € | Poids : 22,9 kg en taille M | Déb. av. :160 mm | Déb. ar. : 160 mm

Finies les lignes torturées, oubliés le cadre taillé à la serpe et sa batterie clairement exposée sous le tube diagonal, voici le nouveau Moterra ! Il partage pour l’occasion les lignes du Habit Neo lancé lui aussi cet été qui appelle plus à la douceur, à plus de consensualité. Et ce n’est pas pour nous déplaire. Le Moterra de 2020, c’est 160 mm de débattement à chaque extrémité, à l’exception d’une version plus “couillue”, la SE qui adopte une fourche à double té et de 180 mm de débattement. De quoi chasser sur les terres du nouveau Specialized Kenevo. Pour ce qui est du châssis, Cannondale reprend les recettes vues aussi sur le Habit Neo avec une superbe triangle avant en carbone (y compris le support moteur) et un arrière en alu. Le tube diagonal reçoit dans ses entrailles la batterie Powertube de Bosch de 625 Wh. Elle est extractible pour pouvoir être chargée en dehors du vélo. Cannondale a évidemment choisi le meilleur de Bosch avec la 4e génération du Performance Line CX. Pour l’occasion, Cannondale a développé sa propre plaque de protection et son propre capot moteur pour assurer une protection optimale du nouveau moteur. Il en va de même du capteur de vitesse joliment intégré dans le bras arrière et l’aimant disposé sur le disque de frein arrière.

La suspension arrière évolue également par rapport au précédent Moterra LT. Exit le monopivot avec biellette/basculeur, le nouveau millésime propose une suspension type FSR qui va permettre un meilleur réglage de sa courbe d’enfoncement pour mieux réagir aux défis qui l’attendent ! Comme sur le Habit Neo, la cinématique de suspension évolue en fonction de la taille du cadre pour s’adapter au mieux aux taille et poids du pilote (en partant du postulat que ces deux paramètres soient proportionnels). Toujours est-il que cela se concrétise par des points de pivot qui évoluent avec les tailles de cadre, mais aussi la biellette, etc… L’idée dernière ce que le ingénieurs maison nomment le Proportionnal Design, c’est d’offrir le même comportement de la suspension, que vous soyez un grand pilote ou un petit. Le vélo roule dans les tailles M, L, XL sur roues de 29″, seule avec la S Cannondale s’appuie sur des 27.5″. Là encore, les ingénieurs annoncent avoir travaillé pour que le comportement du vélo soit très proche, que se soit un taille S ou M… Finalement, ce qui évolue peu, c’est la géométrie. En même temps, elle était plutôt bonne sur le précédent modèle. Certes le reach est plus long, mais pour ce qui est de l’angle de direction, il évolue très peu. Même les bases ont quasiment les mêmes dimensions.

L’autre point sur lequel la marque s’est focalisée, c’est aussi de privilégier un centre de gravité bas tout en laissant la possibilité de monter un porte-bidon pour un contenant de 500 ml.

Notre modèle est l’entrée en matière pour ce Moterra et franchement tel quel, il nous va très bien. Après plus d’une centaine de kilomètres à son guidon, on notera juste une usure prématurée des manivelles (grosses chaussures + boue), un moteur qui commence à faire un peu plus de bruit (nous avons cumulé les sorties dans la boue), et mise à part une purge de frein, aucun autre problème mécanique.

Caractéristiques techniques :

Fiche technique : Tailles : S, M , L, XL – Modèle d’essai : M – Cadre : carbone/alu SamrtForm C1 – Moteur : Bosch Performance CX – Batterie : Bosch Powertube, 625 Wh – Fourche : RockShox 35 Gold RL, déport 51 mm – Amortisseur : RockShox Deluxe Select R – Freins : Sram Guide RE, ø220/203 mm – Dérailleur arrière : Sram SX Eagle – Pédalier : FSA Alu, 160 mm, 34 dents – Commande : Sram SX Eagle – Cassette : Sram SX Eagle 11-50 dents – Roues : WTB ST i29 – Pneus : Maxxis Minion DHF Exo+, 29×2.60 ; Ar. : Maxxis Minion DHR II Exo+, 29×2.60- Potence : Cannondale 3 alu, XX m – Cintre : Cannondale 3 Riser Alu, 780 mm – Tige de selle : TranzX, 120mm, ø 31,6 mm – Selle : Fabric Scoop Shallow Sport – GEOMETRIE : Taille : M – Tube supérieur : 600 mm – Tube de selle : 445 mm – Angle de direction : 66,5° – Angle de tube de selle : 75° – Bases : 446 mm – Empattement total : 1230 mm – Hauteur de boîtier : 355 mm – Reach : 450 mm – Stack : 630 mm.

Distributeur : Cannondale – Contact :  www.cannondale.com

On aime : Agréable à piloter tout le temps • Facile dans la pente • Selle confortable

On regrette : Manque de progressivité sur la fourche et l’amortisseur d’origine • Les manivelles marquent vite • La commande de tige de selle manque d’un ressort

RENDEMENT  
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT