Home ESSAIS Cannondale F-Si : Intégration positive

Cannondale F-Si : Intégration positive

98
0

Quel meilleur rendez-vous qu’une course pour découvrir la nouvelle machine à gagner made in Cannondale ? C’est en Allemagne à Albstadt, dans le cadre de la troisième manche de Coupe du Monde XC Olympique, que nous avons pu effectuer les premiers tours de roues sur le remplaçant du F-29, j’ai nommé le F-Si.

Photos TZ, Ale di Lullo et Marius Maasewerd

Le nouveau Cannondale F-Si, pour System Integration, c’est la réponse du fabricant américain face aux circuits de cross-country de plus en plus techniques. Si le F-29, lancé il y a maintenant quatre ans, se vend encore très bien, dixit la marque, la perpétuelle évolution du matériel et la nécessité d’excellence du team, a poussé les Américains vers l’innovation. Le résultat, c’est cette superbe machine 29 pouces intégralement en carbone. Pensée avant tout pour la compétition, le F-Si n’en reste pas moins accessible. Cannondale a entièrement revu sa copie pour pondre cette nouvelle bête.

DR Ale di Lullo
DR Ale di Lullo

Comme tous les cadres carbone de la marque, le châssis utilise la fibre Ballistec. Ce mélange de fibres haut module et intermédiaire a pour lui une excellente résistance aux impacts. Le carbone est disposé de manière unidirectionnelle. Le cadre est composé de deux parties assemblées selon le procédé tube à tube. On renforce ensuite les zones stratégiques par un ajout de fibres, afin d’augmenter la rigidité uniquement là où c’est nécessaire. Le cadre ne dispose pas d’inserts. Cannondale a opté pour des solutions techniques simples et éprouvées. La douille de direction est au standard 1”1/5 pour pouvoir accueillir la nouvelle Lefty 2.0. La boîte de pédalier est en BB30. L’axe arrière est de type Quick Release, pour des raisons de rapidité de changement de roues, en cas de crevaisons en course. Le passage des gaines et Durit© est externe pour faciliter la maintenance, toujours dans une optique compétition. Seuls les passages internes pour un montage en XTR Di2 sont présents. Pour l’installation du dérailleur avant, les Américains ont opté pour un support Direct Mount en aluminium. Ce dernier est démontable, pour soigner l’esthétique des montages mono plateau. Le cadre est annoncé à 960 grammes en taille L. Ce poids inclut la patte de dérailleur, le collier de selle, et les coupelles de jeu de direction. Cannondale introduit également une nouvelle tige de selle Save, qui au passage perd 50 grammes. La Save 2 est désormais coudée, ce qui équivaut à un déport de 25 mm. On maintient ainsi plus de grip sur l’arrière du vélo. Sa déformation gagne en linéarité pour plus de confort.

DR Ale di Lullo
DR Ale di Lullo

Géo Trouvetou

La géométrie n’est pas oubliée, loin de là. Cannondale s’est sérieusement creusé les méninges pour sortir un cadre 29 pouces aux cotes radicales. Ça commence avec les bases, elles sont en 429 mm ! Autrement dit, ce sont les plus courtes du marché sur le segment cross-country. Pour réaliser un tel exploit, les ingénieurs ont décidé de décaler la couronne du pédalier maison Hollowgram de 6 mm vers l’extérieur, via une étoile spécifique. En plus, de libérer de l’espace pour un montage en double plateau, cette solution permet de raccourcir radicalement les bases. Le Q-Factor, c’est-à-dire l’espace entre les extrémités extérieures des manivelles, reste identique. Pour maintenir un alignement de chaîne optimal, la partie arrière du F-Si utilise le procédé Asymetric Integration. Le triangle est décalé de 6 mm vers l’extérieur. La transmission et le moyeu suivent logiquement. Ce dernier est ainsi parfaitement centré par rapport au tube de selle. On peut donc utiliser des rayons de même longueur et tendus à la même tension sur chaque nappe. Ce procédé permet de sortir une roue arrière 60% plus rigide, selon Cannondale, et dispense donc d’axe traversant. Si vous souhaitez installer vos propres roues, il faudra passer par la case re-rayonnage. C’est le prix à payer pour des bases ultra-courtes sur un 29’’ à la sauce Cannondale. L’angle de tube de selle est maintenu autour des 73°, comme sur le précèdent F29. Devant, c’est une autre histoire. L’angle de direction est fermé à 69,5° pour offrir un maximum de stabilité en descente.

DR Ale di Lullo
DR Ale di Lullo

Lefty 2.0

Pour garder une bonne maniabilité à basse vitesse, Cannondale a réalisé une nouvelle Lefty en partant du précédent modèle Hybrid. Partie prenante du System Integration cher à la marque, cette dernière dispose d’un déport poussé à 55 mm. La chasse est ainsi optimisée et on se rapproche des sensations de pilotage d’un 26 pouces, tout en gardant la stabilité d’un 29 » grâce à l’angle de direction couché. La structure du châssis carbone a été rigidifiée. Le fourreau est désormais à épaisseur variable, tandis que le plongeur reste lui en section de 32 mm. Le débattement est fixé à 100 mm. Comme sur les Trigger et les Jekyll, la Lefty Carbon 2.0 dispose désormais d’une hauteur de té spécifique pour chaque taille de cadre afin de parfaitement s’adapter aux différentes morphologies et de rabaisser le poste de pilotage. Cette dernière reprend également à son compte plusieurs solutions techniques déjà présentes sur la Lefty Supermax. Le moyeu avant plus large est désormais commun aux deux fourches. La nouvelle cartouche hydraulique est dérivée de celle présente sur la Supermax. Le piston est plus gros et la clapeterie adaptée à un usage XC. Le laminage de l’huile est plus réactif, pour une meilleure réponse par rapport au terrain. On gagne ainsi en grip. La plage de détente est également étendue. Elle est disponible avec les blocages PBR ou XLR en fonction du modèle de vélo. Le volume d’air du ressort a été augmenté afin que la fourche travaille plus haut dans son débattement. A noter que la version aluminium de la Lefty présente sur le F-Si 29 Carbon 2 dispose elle aussi de la nouvelle cartouche et des tés optimisés pour chaque taille de cadre.

DR Ale di Lullo
DR Ale di Lullo

World Cup Proof

Après la technique, place à l’action. C’est au guidon de la version F-Si 29 Carbon Team annoncée à 8,6 kg que nous avons réalisé nos premiers tours de roues sur cette nouvelle machine de course. Clairement destinée aux compétiteurs, il ne nous a pas fallu longtemps pour percevoir les capacités du F-Si. Le vélo est une boule de nerfs prêt à décoller au moindre coup de pédale bien engagé. Du coup, en relance c’est que du bonheur. On prend plaisir à le bousculer pour toujours plus accélérer. L’empattement court (1 097 mm en M) et le poids restreint sont gages de fun et de vivacité dans les sentiers ludiques et vallonnés. Comme toujours avec les VTT 29 pouces, il faut particulièrement engager le vélo et choisir sa trajectoire pour négocier les virages serrés. Les longues montées se grimpent en rythme. Installé sur le bec de selle, la roue avant ne quitte jamais le sol, même en cas de coups de cul prononcés. Ajoutez à cela le blocage XLR au guidon et vous obtenez un très bon grimpeur. En descente, le Cannondale est encore à son aise. Son boîtier bas et l’angle de direction calé à 69,5° en font un rail à haute vitesse. Les enchaînements de compressions sont très bien absorbés par la Lefty. La fourche mono-bras prouve une nouvelle fois qu’elle en a dans le ventre. Elle ne plonge pas exagérément aux freinages ou sur les gros impacts et opère une lecture du terrain sensible et efficace. Son châssis est rigide à souhait et apporte de la précision dans le pilotage. Globalement ce nouveau F-Si est bien né et semble être une vraie réussite. Il sera disponible d’ici la rentrée en quatre versions. Le cadre est quant à lui garanti à vie.

FICHE TECHNIQUE : Tailles : XS, S, M, L – Modèle d’essai : M – Fourche : Lefty 2.0 XLR 100 – Freins : Avid XX 180/160 mm – Dérailleur avant : N.A. – Dérailleur arrière : Sram XX1 – Pédalier : Cannondale Hollowgram SI ; 32 – Commandes : Sram X01 – Cassette : Sram XG-1195, 10-42 v. – Roues : DT Swiss 350/Enve Carbon Twenty9 XC. – Pneus : Schwalbe Racing Ralf Evo, 29×2.1 – Potence : Cannondale OPI, 100 mm – Cintre : FSA K-Force Carbon 700 mm – Tige de selle : Cannondale F-Si Save 2 27.2 mm – Selle : Prologo Nago Evo X8 T1.4  – GEOMETRIE  en taille M : Top tube : 565 mm – Tube de selle : 435 – Angle de direction : 69.5° – Angle de tube de selle : 73,2° – Bases : 429 mm – Empattement total : 1 097 mm – Hauteur boîtier : 308 mm.