Sur les traces des Incas : à la recherche du sentier perdu au Pérou !

John Wellburn/Red Bull Content Pool

Terre des Incas, le Pérou a toujours fait rêver les aventuriers en tout genre. Les vététistes, aventuriers des temps modernes, n’échappent pas à cet attrait. C’est donc plein d’enthousiasme que trois d’entre eux se sont élancés à la découverte des sentiers du temps perdu dans la région du Machu Picchu !

Qui n’a jamais rêvé de vivre une expérience épique en partant le long des anciennes ruines incas et qui plus est à VTT ? Une expérience unique et inoubliable au cœur de l’histoire ! C’est le pari fou dans lequel se sont lancés, l’été dernier, Darren Berrecloth, Garett Buehler et Chris Van Dine. Leur objectif : retrouver et rouler sur le sentier perdu qui permis à Manco Inca de fuir les conquistadors espagnols et de se réfugier dans la jungle péruvienne au cœur des montagnes, afin d’organiser la résistance. Ils espèrent également découvrir quelques vestiges incas pour rider au cœur des vieilles pierres…

Mais l’aventure ne fut pas de tout repos ! Rouler sur des sentiers inconnus, inutilisés durant des siècles et donc dépourvus de toute cartographie, représente un vrai défi. Ascensions et descentes se sont succédées tout au long du voyage au cœur de l’inconnu, le trio découvrant au fur et à mesure les pistes s’ouvrant à eux. Personne avant eux n’avait emprunté ce sentier, que ce soit à vélo ou avec tout autre engin ! Autant dire que dans ces conditions, les surprises, bonnes ou mauvaises, sont légion et que la progression sur ce territoire escarpé et parfois un peu hostile n’est pas de tout repos.

Partir en expédition, à la découverte de nouveaux territoires, réserve toujours des surprises ; c’est là que l’aventure commence vraiment ! De retour chez lui, Darren Bearclaw a fait part de ses première impressions à Mike Berard de chez Red Bull. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le pilote, spécialiste du freeride, a été fortement marqué par cette expérience, sur les traces de la civilisation perdue “du peuple du soleil”. Lorsque l’on m’a proposé de partir au Pérou, je n’ai pas hésité une minute. J’ai toujours été fasciné par le peuple inca. Et une question a toujours hanté mon esprit : comment se fait-il qu’un peuple capable de bâtir des cités majestueuses sorties de nulle part et disposant d’un tel empire ait pu être anéanti par les Espagnols ? Leur histoire est tout simplement incroyable. Ce retour dans le passé a de quoi vous faire perdre tous vos repères. D’ailleurs, lorsqu’on lui demande combien de kilomètres il a parcouru a l’occasion de ce séjour, Darren Berclaw est tout simplement incapable de répondre. D’après Chris Van Dine, nous aurions parcouru un peu plus de douze kilomètres de montée. En revanche, je n’ai pas la moindre idée de la distance totale. Tout ce que je sais, c’est que les journées étaient longues, très longues, entre les temps passés sur les VTT et les repérages pour le tournage vidéo.

A vélo, tu es tellement concentré sur le pilotage que tu oublies parfois de regarder les paysages qui t’entourent… Car pour Darren, si le freeride constitue sa passion de cœur, il aime également participer au tournage de vidéos. Et ce dernier opus “Chasing the Inca” a été réalisé dans le même esprit que le court métrage précédent intitulé « Where the Trail Ends. » C’est l’esprit de découverte et d’aventure qui domine. « Ce que j’aime avant tout, c’est l’idée de découvrir de nouveaux sentiers et de me lancer de nouveaux défis. Ce projet au Pérou englobe tout cela. » Et Darren de rajouter « Quand tu pars rouler dans un endroit inconnu, tu es à peu près sûr de te confronter à des situations inattendues. Cette aventure au Pérou ne déroge pas à la règle !

Le défi ici était de ne pas savoir où nous emmenait le sentier que nous suivions. Toute la difficulté du trip était donc de s’adapter à la configuration du terrain que nous découvrions au fur et à mesure ! L’autre grosse difficulté de cette aventure provenait de l’altitude qui occasionne inévitablement des troubles corporels du fait du manque d’oxygène. Le mal de l’altitude affecte chaque personne de manière très différente. Je dois avouer que je n’ai pas été épargné. Je suis redescendu de notre première ascension dans le froid et l’humidité avec une grippe carabinée. J’ai fini le trip sous antibiotique ! »

Ce trip a combiné beaucoup d’ascensions à pied et un peu de descente à VTT. Mais pas de quoi décourager Darren Bearclaw bien trop heureux de découvrir de nouveaux sites, toujours plus beaux les uns que les autres ! « Et pour dire la vérité, tu en profites beaucoup plus quand tu marches. A vélo, tu es tellement concentré sur le pilotage exigé par ces singles de malade que tu n’as pas le temps d’admirer ton environnement. » A la question de Mike Berard lui demandant s’il reviendrait au Pérou, la réponse de Darren fuse. « Je reviendrai tous les ans au Pérou pour faire découvrir ce sentier à des amateurs de sensations fortes. » Car ce voyage au Pérou est désormais inscrit au catalogue du voyagiste Global Epix. Et chaque année, Darren Bearclaw sera là pour guider les adeptes d’aventures présents ! A vos tablettes !

Mountain bike Péru avec Darren Bearclaw

Le voyagiste Global Epix organise deux sessions de ce raid en 2015 dont une guidée par Darren Bearclaw lui-même. Une occasion de découvrir le Machu Picchu, une des 7 merveilles du monde. Il s’agit d’un séjour de 7 jours et 6 nuits en All Inclusive. Ce séjour vous emmènera à la découverte des plus beaux singles de la région. Une aventure inoubliable. Prix : 2 695 $. www.globalepix.com

Machu Picchu

John Wellburn/Red Bull Content Pool
John Wellburn/Red Bull Content Pool

Machu Picchu est une cité antique de l’Inca au Pérou, située à 2 438 m d’altitude. Le site se trouve à l’est de la Cordillère des Andes, aux limites de la forêt amazonienne et à cent trente kilomètres de Cuzco. Abandonnée lors de l’effondrement de l’empire Inca, la ville sacrée Machu Picchu fut oubliée durant des siècles. Considérée comme une œuvre maîtresse de l’architecture inca, elle fut redécouverte par l’archéologue américain Hiram Bingham, professeur assistant d’histoire de l’Amérique latine, en 1911. La cité ayant été recouverte par des plantes tropicales, elle est demeurée quasiment intacte. Le village le plus proche du Machu Picchu est Aguas Calientes, à 400 m en contrebas.