Home INFOS MBF et confinement : prise de position

MBF et confinement : prise de position

La Mountain Bikers Foundation vient d’annoncer sa position officielle depuis que la France est repassé en confinement, notamment en matière de sorties quotidiennes.

Le 1km / 1h, une position difficilement tenable

« Sur la question de l’activité physique individuelle ou avec les membres de son foyer, la MBF interpelle le gouvernement sur la notion du 1 km / 1h et demande un ajustement de celle-ci à la hausse. Une position demandée par plus de 66% des VTTistes lors de notre consultation de mai 2020.

Ce créneau semble compliqué à tenir, notamment sur le long terme, pour des raisons d’équité entre les citoyens et de bon équilibre entre rigueur sanitaire et bien-être physique et moral apportée par la pratique d’activité en pleine nature.

 La MBF avait alerté dès avril dernier les instances politiques de notre pays sur l’importance qu’il faudrait apporter à cet équilibre en cas de nouveau confinement. Nous avions eu pour réponse qu’il serait prêté une oreille attentive à ce sujet, dont acte à l’époque. La semaine dernière nous en avions fait un rappel à ces mêmes instances politiques car nous sentions le reconfinement arriver. A ce jour, l’équilibre que nous demandions, ou au moins une discussion à ce sujet est restée lettre morte.

Rouler oui, mais avec prudence et responsabilité

Bien entendu, la requête que nous formulons ci-dessus doit s’accompagner de bonnes pratiques de la part de la communauté VTTiste. C’est pourquoi nous invitons les VTTistes à :

  • une pratique individuelle ou avec les personnes d’un même foyer pour éviter toutes propagations du virus
  • une pratique effectuée de manière raisonnable et mesurée, soit une pratique de type randonnée ou balade, et non chrono ou performance, chacun devant faire preuve de responsabilité face à l’affluence dans les hôpitaux.

Sur la question de l’entretien de sentiers, le gros-œuvre semble incompatible avec les mesures sanitaires en vigueur mais de l’entretien léger en mettant un sécateur ou une petite scie dans son sac lors d’une promenade est tout à fait possible.

Pour rappel, la veille annuelle que nous menons sur les sports de nature, nous montre que hormis pour le VTT descente et les bike park, la pratique du VTT dans un esprit randonnée et du VTTAE dans le même esprit sont des activités douces engendrant au grand maximum de la bobologie. Nous restons à la disposition des pouvoirs publics pour leur communiquer ces données (observatoire des sports de nature, groupe prévention montagne, assurances…)

Rappel du cadre légal

Contrairement à ce qu’il est possible de lire à droite ou à gauche (presse, réseaux sociaux…), la pratique du VTT est possible lors de ce confinement via le point 6 de l’article 4 Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ou comme moyen de transport pour tous les autres motifs de l’attestation de déplacement (achats de première nécessité, déplacements professionnels…) (Décret 2020-1310 du 29 octobre 2020). Pour cela il faut vous munir :

La MBF sera vigilante à la reconnaissance du droit à circuler. Si vous êtes verbalisés à VTT alors que vous respectez les points ci-dessus, n’hésitez pas à nous en faire part, la MBF est là pour défendre les VTTistes.

Plus que jamais, et même si la pratique nous manque à tous, nous vous invitons à la prudence et à la mesure, pour que demain nous puissions à nouveau rider tous ensemble ! « 

Le Conseil d’Administration et le groupe de travail Covid de la MBF