Accueil Compétition Hutchinson Taipan : l’âme d’un champion

Hutchinson Taipan : l’âme d’un champion

Publi-communiqué

Isabeau Courdurier, pilote du team Sunn, et récente vainqueur de l’Enduro World Series en Tasmanie, revient pour nous sur son choix de pneus Hutchinson sur ses différentes courses. Sections, pressions, montage, elle nous livre ses secrets de championne !

– Isabeau, tu roules avec le Taipan. Quel modèle plus particulièrement ?

Isabeau Courdurier : Je roule le Taipan principalement à l’arrière en 2.35 lorsque le terrain est assez accidenté et en 2.25 lorsque le terrain est plus roulant ou terreux. En ce qui concerne la taille, je roule exclusivement en 27.5 et au vu de mon format de « pocket rider » cela me correspond très bien ! Pour les pressions, je roule avec 1.7 bar, voir 1.8 si le terrain est rocailleux.

– Sur quel type de terrain ou de course utilises-tu le Taipan ?

Isabeau Courdurier : Le Taipan est mon pneu préféré pour l’arrière. Je le roule sur quasiment toutes les manches d’Enduro World Series. Je l’utilise donc sur des terrains très variés et par tout temps. Il a une bonne accroche et reste facile à emmener au pédalage. J’aime aussi son ballon bien rond car on ne ressent pas l’effet du pneu qui décroche lorsque l’on met trop d’angle.

– Quels sont ses avantages ?

Isabeau Courdurier : L’avantage,très clairement, c’est sa polyvalence: un excellent compromis entre l’accroche et le roulage. En défaut je dirai que dans les sections vraiment typées DH et très raides, il manque de grip au freinage mais je me retrouve rarement dans cette situation. Ses limites ? Je suis confrontée plus souvent aux miennes avant d’arriver à celle des pneus ! Plus sérieusement, je dirais que son utilisation est limitée à l’avant. Je ne le roule jamais devant.

– En combinaison avec quel autre modèle avant / arrière l’utilises-tu alors ?

Isabeau Courdurier

Isabeau Courdurier : A l’avant j’alterne en Toro et Scale en fonction du terrain. Mais si je devais résumer je roule avec un Toro en 2.35 devant en course 70% du temps et avec un Scale en 2.35 le reste du temps ou lorsque je suis chez moi dans le Sud. A l’arrière, je roule le Taipan en 2.35 70% du temps, le Taipan en 2.25 20% du temps et le Toro en 2.25 le reste du temps.

– Comment définirais-tu le Taipan ?

Isabeau Courdurier : Je pense qu’il a un excellent rapport rendement / accroche et c’est pour cela que je roule le Taipan toute l’année, sur quasiment toutes les courses, qu’il vente, pleuve ou neige ! C’est LE pneu polyvalent par excellence.

Le pneu Hutchinson Taipan se décline en pas moins de 22 versions différentes, en Tubetype et Tubeless, il bénéficie de la technologie Hardskin de renfort anticrevaison.

Suivez l’actualité des pneus Hutchinson sur Facebook

Publicité