Accueil ESSAIS Giant Trance Advanced 0 : Bon à tout faire !

Giant Trance Advanced 0 : Bon à tout faire !

Pour 2017, Giant remet le Trance, un de ses modèles phares, au goût du jour. La marque taïwanaise change tout, sauf la philosophie “bon à tout faire” qui anime ce VTT all mountain depuis sa création. C’est sur les sentiers sauvages de la Colombie Britannique, au Canada, que nous avons eu la chance de découvrir la version la plus prestigieuse de cette nouvelle machine.

DR. S. Lorence
DR. S. Lorence

[Htab][tab title= »PRIX »]6499€[/tab][tab title= »POIDS »] kg sans pédales en taille M[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 150 mm | Déb. ar. : 140 mm[/tab][tab title= »USAGE »] rando-sport, vallonné, montagne.[/tab][/Htab]

Le développement du nouveau Trance, ici présenté en version Advanced 0, a démarré fin 2013. Il fallait au moins ça pour laisser le temps à Giant de concevoir la machine idéale pour arpenter un maximum de terrains différents. La principale nouveauté au niveau du châssis, c’est l’arrivée d’une nouvelle génération de cinématique Maestro. Giant a choisi le nouveau standard d’amortisseur métrique pour sa gamme 2017, le Trance n’y échappe pas. Le but est avant tout d’installer un amortisseur plus performant dans le châssis, tout en gagnant de la place. C’est d’ailleurs le géant taïwanais qui est allé voir RockShox puis Fox pour obtenir un produit compatible avec sa nouvelle plateforme. Il a donc fallu développer puis fabriquer des modèles spécifiques, en l’occurrence le Super Deluxe, en 185 mm d’entraxe chez RockShox et un Float DPS spécifique chez Fox. Pour le gain de place, l’ancrage de l’amortisseur est désormais de type Trunion. Pour la performance, Giant utilise un amortisseur avec plus de course (52,5 mm) et un ratio de compression abaissé. Le point de pivot principal de la suspension descend également de 15 mm. Le but de tout ça ? Obtenir une suspension arrière plus sensible au déclenchement, qui permet de gagner en confort et en motricité tout en améliorant le rendement et la gestion des gros chocs. Le Trance voit au passage son débattement arrière grimper à 140 mm. On n’arrête pas le progrès ! Le châssis en lui-même dispose d’un triangle avant en carbone et d’une partie arrière en aluminium. Ils sont respectivement fabriqués selon les procédés et avec les matériaux maison, à savoir les fibres Giant Advanced Composite et l’alliage Giant Aluxx SL. C’est léger et rigide à la fois. Mais c’est au niveau de la biellette en carbone qu’il y a le plus de changements. Pour rigidifier l’ensemble du cadre, Giant a développé un procédé de fabrication spécifique appelé Advanced Forged Composite. Alors oui, forger du carbone n’est techniquement pas possible, néanmoins le procédé de Giant pour sa biellette s’en rapproche grandement. Les feuilles de fibres de carbone sont prédécoupées et déjà imbibées de résine. Elles sont ensuite placées dans un moule avant d’être mises sous pression d’un seul coup, par plusieurs tonnes de poussées. C’est rapide et ça permet de sortir une pièce moitié moins lourde et beaucoup plus rigide.

La géométrie n’est pas oubliée. Le Trance 2017 gagne 10 mm d’allonge (Reach) pour un gain de confiance sur le vélo et faciliter l’attaque derrière le guidon, tout en conservant une élévation (stack) particulièrement basse (591 mm) pour la stabilité à haute vitesse. L’arrivée du format Boost au niveau de l’axe arrière permet de rigidifier le train roulant, mais également de raccourcir les bases de 5 mm (435 mm). Dans la même optique, le boîtier est lui aussi rabaissé de 5 mm.

Enfin, au niveau de l’équipement ce modèle Advanced 0 fait dans le très haut de gamme. Pour la suspension, c’est RockShox qui gère, Super Deluxe RT3 à l’arrière et Pike RCT3 Boost en 150 mm à l’avant, excusez du peu. Sram s’occupe de la transmission avec le dernier groupe X01 Eagle 12 vitesses et sa cassette monstrueuse aux pignons allant de 10 à 50 dents ! La marque américaine se charge également d’arrêter la bête avec les excellents Guide Ultimate. Le poste de pilotage comme la tige de selle télescopique sont confiés à Giant avec des composants de la gamme Contact SL et SLR. La cerise sur le gâteau, c’est la présence d’une superbe paire de roues carbone. Les TRX 0 ont été revues pour cette année. Elles disposent désormais d’une largeur interne de 28 mm pour 33 mm en externe et se voient équipées d’un mécanisme de roue libre à couronnes crantées venant de chez DT Swiss. Elles sont chaussées de gommes Schwalbe Nobby Nic Evo TLR, tout ce qu’il y a de plus classique. On pourra au besoin monter des boudins jusqu’à 2.60’’ de section. Le Trance Advanced 0 flirte ainsi avec les 6 500 € pour XX kilos. Il sera heureusement disponible dans deux autres versions carbone moins onéreuses, mais également dans cinq déclinaisons aluminium à partir de 1 799 €, d’ici octobre.

South Chilcotin National Park

On ne va se mentir, Giant a mis les petits plats dans les grands pour nous présenter ce nouveau Trance. Direction Vancouver depuis Paris, puis 1h30 d’hydravion jusqu’au Tyax Lodge dans le parc naturel des South Chilcotin, pour découvrir la star du jour. Le genre de trip dont tout vététiste rêve et qui fera d’ailleurs l’objet d’un sujet évasion dans un prochain numéro. Après une bonne nuit à se battre contre le décalage horaire, nous voilà debout aux aurores, prêt à en découdre pour deux jours de ride sur les magnifiques sentiers de la région. On a au préalable réglé les précontraintes des suspensions à 27%, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, on n’y touchera plus pour le restant de l’aventure.

Vélo à tout faire, taillé pour tous les pratiquants, quel que soit le niveau, le Giant Trance 2017 s’améliore sur tous les points. 

DR. S. Lorence
DR. S. Lorence

D’entrée de jeu, on se sent à l’aise sur la machine. Potence à la longueur idéale, guidon qui tombe bien sous les mains, on est à la maison. On trouve très vite nos repères sur les sentiers alpins de cette région du Canada. Les premières sections de singletracks techniques sont d’ailleurs révélatrices… Au milieu des racines, des blocs de roches, le tout sur un sol boueux, le nouveau Trance fait des étincelles. C’est un cabri ! Agile, léger et offrant un grip excellent, on se faufile au milieu des difficultés sans jamais mettre pied à terre. Le Trance 2017 est maniable à souhait. On en fait ce que l’on veut. Là où il nous a le plus bluffé, c’est au niveau de son rapport motricité/rendement. La roue arrière mord sans arrêt le sol. On affronte les marches, coups de cul et autres racines en montées sans jamais connaître de perte de grip. On profite d’une suspension arrière particulièrement sensible. À l’avant c’est du même acabit, la roue reste collée au sol grâce à la proue plutôt basse du Trance. Au pédalage, on est toujours en prise. Les jambes tournent avec aisance, pas besoin de s’arracher pour emmener le Trance. Il offre un rendement remarquable, les roues carbone renforçant le phénomène. On profite en plus de l’énorme plage de développement qu’autorise la transmission Sram X01 Eagle. Précis et doux à l’usage, on a hâte que la technologie 12 vitesses se démocratise.

Les longues sorties jonchées de sentiers sinueux et de montées interminables ne feront clairement pas peur au Giant. Le Trance donne envie de rouler et appelle à l’attaque. Néanmoins, il se laissera tout aussi bien emmener à un rythme de sénateur, question de goût. C’est au moment de lâcher les freins qu’on mesure tout le travail réalisé par l’équipe de Kevin Dana (le responsable de la partie VTT chez Giant). Le dernier-né de la gamme est fun à piloter. Véritable jouet pour grands enfants, le Trance n’en est pas moins à l’aise dans les longs bouts droits descendants, même si son terrain de prédilection reste les portions tortueuses. On y profite d’un excellent grip sur l’angle, bien aidé par une monte pneumatique passe partout. Il est également rassurant dans les portions cassantes où la suspension offre une lecture du terrain sans défaut. Vélo à tout faire, taillé pour tous les pratiquants, quel que soit le niveau, le Giant Trance 2017 s’améliore sur tous les points. Il se place d’entrée de jeu comme une valeur sûre sur le marché fourni des VTT all mountain.

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUE : Tailles : S, M, L, XL – Modèle d’essai : M – Cadre : carbone/aluminium – Fourche : RockShox Pike RCT3 Boost – Amortisseur : RockShox Super Deluxe RT3 – Freins : Sram Guide Ultimate, ø180 mm – Dérailleur arrière : Sram X01 Eagle – Pédalier : Sram X01 Eagle, 34 dts – Commandes : Sram X01 Eagle – Cassette : Sram X01 Eagle, 10/50 – Roues : Giant TRX 0 – Pneus : Schwalbe Nobby Nic Evo TLR, av. 27.5’’x2.35’’/ ar/ av. 27.5’’x2.25 » – Potence : Giant Contact SL, 60 mm – Cintre : Giant Contact SLR, 750 mm – Tige de selle : Giant Contact SL Switch 125 mm – Selle : Giant Contact SLR Neutral – GEOMETRIE : Taille M – Top tube : 610 mm – Tube de selle : 440 mm – Angle de direction : 67° – Angle de tube de selle : 73,5° – Bases : 435 mm – Empattement total : 1160 mm – Hauteur de boîtier : -1,5 mm – Reach : 435 mm – Stack : 591 mm.

Distributeur : Giant France, Contact : www.giant-bicycles.com

RENDEMENT
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT

[quote] On aime :Qualités dynamiques exceptionnelles • Fun à rouler
On regrette : Jantes à surveiller.[/quote]

Publicité