Accueil ESSAIS Bergamont E-Line Contrail C 8 .0 500 : Pullman !

Bergamont E-Line Contrail C 8 .0 500 : Pullman !

Avec ses roues de 29 », ses 120 mm de débattement et son moteur Bosch Performance CX, le Bergamont E-Line Contrail mise à fond sur la polyvalence et le plaisir.

DR T. Zaniroli
DR T. Zaniroli

[Htab][tab title= »PRIX »]4399€[/tab][tab title= »POIDS »]21.50 kg sans pédales en taille M[/tab][tab title= »DEBATTEMENT »]Déb. av. : 120 mm | Déb. ar. : 120 mm[/tab][tab title= »USAGE »]rando-sport, vallonné, montagne.[/tab][/Htab]

D’année en année, la gamme de VTT à assistance électrique de Bergamont devient de plus en plus aboutie. Pour 2016, la marque allemande propose une offre très large et particulièrement séduisante, à l’image de ce E-Line Contrail C 8.0 500. La marque de Hambourg a toujours eu à cœur de proposer des machines au rapport qualité/prix/performance attractif. Ce VTT n’échappe pas à la règle et le moins que l’on puisse dire, c’est que les ingénieurs de la marque ont effectué un beau boulot au niveau du cadre et de l’intégration du moteur. Réalisé en aluminium avec pas mal de pièces hydroformées, le Contrail développe 120 mm de débattement. Ajoutez-y des roues de 29 » et vous obtenez une formule qui “marche” en terme de polyvalence et de confort… pour peu que la géométrie soit réussie ! En l’occurrence, un coup d’œil sur les mensurations de ce joujou me font dire que la marque sait de quoi elle parle et connaît son sujet dès qu’il s’agit de pondre une géométrie performante : avec ses bases raisonnables pour un 29 » à assistance électrique, son angle de direction assez généreux et sa partie avant assez longue, le Bergamont devrait être un régal sur le parcours du Roc Electrique ! Surtout qu’avec ses suspensions Fox, sa transmission Shimano XT en 1X11 vitesses, son nouveau moteur Bosch Performance CX et ses freins Magura MT4, l’équipement donne plutôt envie.

Comme à la maison !

S’installer au guidon du Contrail pour la première fois, c’est un peu comme ouvrir la porte de son « chez soi » après une bonne grosse journée de travail. L’Allemand sait vous mettre en confiance et vous distiller dès les premiers tours de roue un sentiment de bien-être, ce je ne sais quoi de réconfortant qui vous met la banane dès les premiers tours de roue. On est particulièrement bien posé sur ce VTT, grâce à sa géométrie et son poste de pilotage qui vous procurent d’excellents appuis, sans pour autant tomber dans l’extrême d’une position de pilotage trop agressive. Rouler longtemps à son guidon est avant tout un plaisir, rendu possible par la batterie 500 Wh du Bosch CX. Alors pourquoi s’en priver ? La ligne d’arrivée des 50 km et 1 000 mètres de dénivelé positif du Roc Electrique a été franchie sans panne de batterie, pour peu d’être un minimum responsable dans le choix du niveau d’assistance. En l’occurrence, le mode Tour du Performance CX (le deuxième niveau, après Eco et avant Sport et Turbo) offre déjà un très bon niveau d’assistance même à bas régime. C’est bien là le réel progrès de la marque allemande avec son nouveau moteur, qui offre un couple bien plus important (75 Nm en pic pour le CX contre 60 Nm sur le Performance) et une puissance qui arrive même à bas régime. Du coup, même avec les modes où l’assistance est la plus faible, les performances du moteur sont bien présentes. Alors en mode Sport, je vous laisse imaginer que vous pourrez entrevoir de nouvelles perspectives en côte et que même les montées jusque-là impossibles le deviendront. Car en plus d’un excellent moteur, le Bergamont se pare d’une suspension arrière offrant un grip phénoménal et des roues de 29 » qui en font un roi en matière de franchissement.

Confortable, polyvalent, sécurisant et performant : le Bergamont excelle dans tout ce que l’on attend d’un VTT à assistance électrique.

Et le mode Turbo de l’assistance, dans tout cela ? Réservez-le pour les grandes occasions… mais très franchement, nous n’avons jamais eu à l’utiliser car le surcroît de puissance peut alors entraîner quelques pertes de motricité dans les ascensions. Croyez-nous, le mode Sport associé à la cassette de 11/42 permet de passer vraiment partout ! Grimpeur hors pair, le Contrail est aussi un sacré descendeur. Là encore, on apprécie le bénéfice de ses roues de 29 » en terme de confiance et de sécurité et sa suspension arrière “libérée” qui colle au sol en offrant un grip digne d’un mini enduro. Un coup sur le levier de la tige de selle télescopique, selle en position basse, les descentes mythiques du Roc d’Azur ne sont qu’une simple formalité. Bergamont a équipé ce VTTAE en conséquence niveau freinage, avec des Magura MT4 en disques de 180 mm qui s’avèrent tout à fait convaincants et particulièrement endurants pour freiner une bête qui dépasse tout de même les 21 kg. Le seul bémol pourrait concerner le châssis de la Fox 32, bien frêle pour un VTT à assistance électrique offrant un tel niveau de performance en descente. Du coup, la rigidité est un peu limite sur les appuis. Les pilotes généreux lui préfèreront probablement un châssis plus en adéquation comme la Fox 34. Véritable rail en descente, on s’attendait à ce que le Bergamont pâtisse au niveau de la maniabilité. Sans être un ténor en la matière, force est de constater qu’il se débrouille plutôt bien à basse vitesse, même si d’autres modèles font mieux en la matière. Le difficile exercice de l’épingle peut parfois s’avérer périlleux au guidon d’un VTTAE, d’autant plus s’il est en 29 ». Eh bien le Contrail tire plutôt bien son épingle du jeu dans ce domaine. Confortable, polyvalent, sécurisant et performant : le Bergamont excelle dans tout ce que l’on attend d’un VTT à assistance électrique. Parfait pour des parcours comme le Roc Electrique, c’est le compagnon idéal pour la rando sportive et plus simplement pour prendre du plaisir à rouler entre amis !

Caractéristiques

FICHE TECHNIQUE : Tailles : S, M, L, XL – Modèle d’essai : M – Cadre : aluminium – Moteur : Bosch Performance CX – Batterie : Bosch Powerpack 500Wh – Fourche : Fox 32 Performance 29 » – Amortisseur : Fox Float DPS Performance Series – Freins : Magura MT4 ø180 mm – Dérailleur arrière : Shimano Deore XT – Pédalier : BGM Delta Pro, pignon 15 dents – Commande : Shimano Deore XT – Cassette : Shimano 11 vitesses 11/42 dents – Roues : DT-Swiss X1900 Spline – Pneus : Schwalbe Nobby Nic 29X – Potence : BGM Pro 80 mm – Cintre : BGM Pro 720 mm – Tige de selle : KS Eteni – Selle : SDG Falcon RL – GEOMETRIE Taille : M : Tube supérieur : 611 mm – Tube de selle : 470 mm – Angle de direction : 67,9° – Angle de tube de selle : 73,2° – Bases : 460 mm – Empattement total : 1 175 mm – Hauteur de boîtier : 344 mm – Reach : 420 mm – Stack : 631 mm.

Distributeur : Bergamont bikes, Contact : www.bergamont.com

AUTONOMIE
CONFORT
MANIABILITE
STABILITE
PRIX/EQUIPEMENT

[quote] On aime : Moteur • Géométrie • Compromis confort/performance
On regrette : Châssis de la fourche un peu limite.[/quote]

Publicité